L'art des potins ; Là où propager des rumeurs est un art à part entière



 
AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un coup au bar || Jennyline & Solène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Solène Olsen-L.
Admin super méchante
Admin super méchante
avatar

▬ Messages : 352
▬ Age : 22
▬ Mot du jour : Fumer tue; Après l'alcool ce sont les profs qui vont nous saoulé; (oui, plus d'un mot)
▬ Humeur : Il est déjà tard, et puis qu'est ce que ça aurait changer ? Tu te retrouve toujours dans le noir quand tu éteins la lumière .


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude: Facultée 5ème année, Spé Gestion d'entreprise. Option : Maths, Sport (Danse), Français.
▬ Phrase du jour : Vivre d'amour d'Evian et de Malboro Light et croire que ça suffit.

MessageVen 2 Aoû - 4:35

... ... ...
Solène & Jennyline


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

∞ Un coup au bar.
Ce qui est fou quand on arrête de boire, c'est que toute notre vie change. Ce n'est pas Solène qui dirait le contraire. En effet, la belle avait arrêter en même temps les soirées, elle avait perdu beaucoup de ses amis car eux continuaient les excès en tous genre. Elle avait ses soirées de libre seule, ne voyait plus autant de monde et ça lui faisait bizarre, elle qui était si fêtarde et pleine de vie après un verre, elle ne se reconnaissait pas encore dans la vie calme et posée qu'elle avait actuellement. Elle savait dès le départ ce qu’arrêter de boire engendrerait sur sa vie mais elle ne pensait pas que ça changerait tant de choses. Elle ne pensait pas qu'elle pourrait devenir une espèce de paria de la société. Ses habitudes d'avant lui manquait mais elle savait qu'elle devait juste tenir, elle avait 21 ans et il était temps qu'elle le prouve aux gens.

La jeune femme prenait sur elle même et avait commencer a vraiment changer, elle allait aux alcooliques anonymes toutes les semaines pour parler de ses envies d'alcool et des solutions qu'elle a pu trouver avec le temps pour parer a ses envies parfois incontrôlable d'alcool. Elle voyait aussi qu'elle n'était pas la seule et qu'elle n'avait pas a avoir honte d'être tombée là dedans même si 15 ans c'était vraiment jeune, elle était d'ailleurs la plus jeune de son groupe. En plus, elle voyait une coach qui l'aidait a prendre confiance en elle, a être mieux. La dernière personne qu'elle voyait souvent s'appelait le Docteur Cook, la psychologue de Buenos Aires. Solène était très suivi a cause de ses soucis de santé antérieur et avec l'arrêt de l'alcool Esther avait juger qu'il ne fallait pas compter a la dépense et payait tous ce qu'on lui conseillait, sa dernière idée emmener Solène chez un hypnotiseur, chose que Solène refusait catégoriquement.

Solène avait donc passé une matinée normale, elle a fait un peu de sport, les courses, a téléphoner a sa mère et a fumé avant de se mettre a faire à manger. Elle cuisinait depuis peu des vrais plats et non des plats préparés sous vides ou a mettre au congélateur. Elle était assez fière de ça et avait investi a un programme sur sa tablette pour avoir des recettes et pouvoir les suivre. Ce midi elle fit une salade de fruit et un carpaccio. Sa fille et Amanda étaient comme toujours les premières envoyées pour gouter les plats de la jeune femme, Solène était étonnée que les deux gardent toujours le sourire après avoir manger de sa cuisine mais en était fière à la fois. Elle déjeunait donc avec Chloé et Amanda puis Amanda allant chez Arnaud, Solène lui confiait la responsabilité d'emmener Chloé chez son père car c'était son jour, elle la récupérerait dans deux jours. Solène et Arnaud avaient beau être vraiment en froid car Solène ne voulait plus lui parler, ils se comportaient en parents et se partageait équitablement la garde de leur puce.

Ayant un après midi de libre a elle, Solène prit sa voiture pour aller dans le centre de Buenos Aires. Elle se garait sur le seul parking gratuit du centre, celui derrière la supérette. Elle allait ensuite à pied faire quelques magasins pour renouveler sa garde robe qu'elle ne trouvait toujours pas assez remplie maintenant qu'elle était agrandie.

Vers 16h, Solène repassait a sa voiture poser ses multiples sacs d'achats différents et décidait d'aller s'installer en terrasse du café El zafiro. Elle hésita a envoyé a Simon un message pour lui dire qu'elle l'aimait et qu'il lui manquait mais finit par se résigner après l'avoir écrit, avoir peser chaque mot, chaque espace et chaque point, virgule, point d'exclamation, elle se dit que c'était mieux qu'elle ne dise rien, après tous Simon savait qu'elle l'aimait vraiment et elle imaginait que Thelma pouvait tombée sur le téléphone, elle préférait donc s'abstenir, comme s'abstenir de lui raconter ses soucis du moment c'est à dire sa cousine et Lukas, elle ne voulait pas lui gâcher ses vacances ou autre et lui disait que ça allait.

Elle était en terrasse d'un café et commandait un cocktail sans alcool avec un mélange de plusieurs fruits. Elle attendait qu'on le lui apporte patiemment en lisant un magasine en attendant. Quand il arriva elle sourit amicalement au serveur et en bu quelques gorgées avant de le reposer devant elle. Elle levait les yeux et regardait la vue devant elle assez brièvement avant de se remettre a sa lecture.

© .JENAA




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Solène Olsen Lewis
La peur est une maladie, elle te détruira si tu ne la soignes pas. ♥ « Tu as traversé beaucoup d'épreuves. Je pense que c'est difficile pour toi d'admettre que tu as besoin de plus d'aides que la plupart des gens. Tu penses que d'une certaine manière, cela te diminue. Ce n'est pas le cas. » ▬ Psy ▬ OTH



Parfois tu gagne parfois tu apprends.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jennyline Lewis-Velazco

avatar

▬ Messages : 143
▬ Age : 23
▬ Humeur : Heureuse.


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude:
▬ Phrase du jour : L'amour fait vivre , la haine nous fait survivre

MessageVen 2 Aoû - 5:24

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

SOLENE&&JENNYLINE




Jennyline ne savait pas toujours comment occuper ses journées et même soirées depuis qu'elle était marié. Il faut savoir qu'être marié avec quelqu'un changeait forcément nos petites habitudes. Elle ne pouvait pas sortir comme bon lui semblait car laisser les enfants seules était hors de question et il fallait toujours qu'elle donne un compte rendu à Ringo de sa journée alors évitons les choses trop compliquée c'est pourquoi Jennyline décida de sortir en ville seule manière de prendre l'air, de changer d'environnement. Puis depuis sa dispute avec sa cousine Solène, Jennyline s'éloignait doucement un peu de tout le monde. Autant Kristen, Andrew, César et d'autres. Elle avait comme un blocage et se refusait d'être  d'avantage heureuse car à ses yux ce n'était pas respecteux par rapport à sa cousine. Sous une crise de colère de Jennyline quitta tout lien avec sa cousine, lui demandant gentillement de sortir définitivement de sa vie mais bon.. c'était des paroles un peu faussé à cause de sa colère car elle ne pensait pas du tout ses paroles et était très triste à l'idée de ne plus avoir sa cousine dans sa vie. De ne plus être proche avec elle.

Jennyline soupira un instant traversant la rue en faisant attention aux voitures. Elle aperçu sa cousine au loin avec un verre à la main. Sans réfléchir Jennyline se disait que le verre était surement remplit d'alcool. Elle avait beaucoup de mal avec l'addiction de sa cousine et la comprenait pas forcément. Jennyline remonta son sac à main avant de faire face à sa cousine et dit

JENNYLINE ; Non mais Solène je pensais que tu arrêtais tes conneries, que tu étais devenu de quelqu'un de responsable ! Tout ses efforts fournit pour rien au final.. Pourquoi tu relâche tes efforts ? Pourquoi tu joues la fille égoïste toujours ?

Dit-elle en attrapant le verre de Solène et reprit aussitôt

JENNYLINE ; Et n'essaye surtout pas de me faire croire que c'est un verre sans alcool.

Dit-elle en trempant ses lèvres dans le verre et là, ce fut le drame. Jennyline se sentit totalement honteuse et débile d'avoir crut que Solène ne changerais jamais.
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.


Dernière édition par Jennyline Lewis-Velazco le Ven 9 Aoû - 9:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Solène Olsen-L.
Admin super méchante
Admin super méchante
avatar

▬ Messages : 352
▬ Age : 22
▬ Mot du jour : Fumer tue; Après l'alcool ce sont les profs qui vont nous saoulé; (oui, plus d'un mot)
▬ Humeur : Il est déjà tard, et puis qu'est ce que ça aurait changer ? Tu te retrouve toujours dans le noir quand tu éteins la lumière .


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude: Facultée 5ème année, Spé Gestion d'entreprise. Option : Maths, Sport (Danse), Français.
▬ Phrase du jour : Vivre d'amour d'Evian et de Malboro Light et croire que ça suffit.

MessageVen 2 Aoû - 6:01

... ... ...
Solène & Jennyline


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

∞ Un coup au bar.
Solène était au bar El Zafiro tranquillement installée en terrasse avec un magasine pour se tenir informer des dernières nouvelles des stars, après tous ca passait le temps et parfois il y avait des intox vraiment drole a lire comme Potintrice et ses articles parfois. Une fois c'est Solène qui a été victime d'une intox de la part de la jeune femme, elle aurait apparemment chopé le sida. Blague qu'elle n'a pas du tous trouver drole. Après coup c'était pas très grave mais bon c'était très limite.

Enfin ! Solène était au café entrain de lire son magasine, elle le posa un instant pour boire dans son verre un peu de son cocktail qui était sans alcool quand elle vit Jennyline. Elle reposait son verre étonnée mais l'écoutant jusqu'au bout.

Entre elle et Jennyline c'était la relation la plus compliquée qu'il y avait. A vraie dire depuis son opération Solène s'était éloignée de deux personnes qui juste après passaient pour les méchantes. Les deux étaient Jennyline et Kristen. Avec Kristen aujourd'hui il fallait avouer qu'il y avait du mieux elles arrivaient a parler. Mais avec Jenny c'était catastrophique. Les deux femmes avaient multiplier les piques et les affronts, de plus les deux restaient campées sur leurs positions. Le pire a surement été quand Jennyline a sorti a Solène qu'elle voulait qu'elle sorte de sa vie n'en pouvant plus de leurs disputes. En effet en ce moment c'était un pas en avant puis deux en arrière. Avant tous ça les deux jeunes femmes avaient une belle complicité malgré des jalousie par rapport a Jennyline qui ne supportait pas la place que Kristen avait dans la vie de sa cousine. Solène elle ne supportait pas la place trop importante que Belen avait dans la vie de sa cousine elle avait juste l'impression qu'en 10 ans d'absence sa soeur avait prit sa place. Après l'opération tout a changer, Jennyline n'a plus fait de crises de jalousie et Solène a commencer a en tirer des conclusions. Solène s'était rapprochée de Belen et avait tenter de garder son amertume pour elle.

Quand Jennyline lui dit qu'elle n'en pouvait plus, Solène a eu comme un couteau planté dans la gorge, elle eu mal et fut extrêmement fâchée si bien qu'elle dit a Jennyline que de façon elle s'en foutait et qu'elle lui manquerait pas. Pour ainsi dire le contraire de la réalité, seulement Solène s'était dit que si Jennyline la détestait ce serait surement plus facile. Solène avait respecté la demande de sa cousine même si c'était dure. Elles ont même réussi a se prendre la tête quand Jennyline a commencer a reprocher a Solène de l'abandonner. Ce sont toutes ces disputes, toutes ses mini guerres et toutes ces paroles qui ont poussé les deux cousines a ne plus se voir, Solène souffrait dans son coin, s'était a vraie dire la première fois en 20 ans que sa cousine lui manquait.

Les paroles de Jennyline vexèrent Solène qui n'avait pas craquer alors que ce n'était pas l'envie qu'il lui manquait. Oui, quand Jenny lui a dit qu'elle voulait coupé les ponts, Solène a observer pendant 3 heures les bouteilles planquées dans son coffre fort. Dedans se trouvait son meilleur whisky, son meilleur alcool, son Graal comme on pourrait dire. Elle les avaient observé en ayant un conflit intérieur a savoir si elle devait en boire ou non. Elle laissait Jenny faire son speech se disant qu'elle répondrait après. Elle la vit prendre son verre et la regardait avec un air sérieux pour dire « Tu pourras dire à tous le monde que j'ai commis un blasphème en buvant un cocktail sans alcool cet après midi. Pour ta gouverne je ne suis pas égoïste. » elle la regardait un instant et reprenait d'un air je m'en foutiste « Tu aurais pu trouver mieux comme excuse pour venir me parler, un truc plus plausible ou des excuses. » elle croisait ses bras en la voyant reposer le verre après avoir comprit qu'elle se ridiculisait. Solène trouvait elle ça gonfler de la part de sa cousine.

© .JENAA



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Solène Olsen Lewis
La peur est une maladie, elle te détruira si tu ne la soignes pas. ♥ « Tu as traversé beaucoup d'épreuves. Je pense que c'est difficile pour toi d'admettre que tu as besoin de plus d'aides que la plupart des gens. Tu penses que d'une certaine manière, cela te diminue. Ce n'est pas le cas. » ▬ Psy ▬ OTH



Parfois tu gagne parfois tu apprends.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jennyline Lewis-Velazco

avatar

▬ Messages : 143
▬ Age : 23
▬ Humeur : Heureuse.


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude:
▬ Phrase du jour : L'amour fait vivre , la haine nous fait survivre

MessageVen 2 Aoû - 11:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

SOLENE&&JENNYLINE



Jennyline s'était emportée toute seule concernant le sujet de sa cousine. Elle ne savait pas pourquoi mais elle avait l'impression que sa cousine pouvait tomber à tout moment dans cette independance malsaine et c'est pourquoi un rien ne l'inquiétait concerné Solène. Jennyline était l'une des raisons qui avait poussée Solène à arrêter l'alcool, elle voulait changer et prouvait à Jennyline qu'elle aussi pouvait avancer et grandir à son âge. Jennyline était très fière du parcours de sa cousine même si elle en trouvait rarement les mots pour lui dire. Jennyline reprit doucement sa respiration se sentant totalement idiote devant sa cousine. Elle avait beaucoup mal à croire ce qu'elle venait de faire. D'ailleurs Jennyline avait énormément de mal à se reconnaître depuis certain temps. Elle se trouvait tellement différente alors que pourtant physiquement elle était la même et mentalement elle allait beaucoup mieux même si sa peine immense ne la lâchait jamais. Jennyline résistait tout les jours à cette voix dans sa tête qui lui disait que tout les malheurs des autres étaient de sa faute et que le seul moyen de stopper tout cela était sa mort. Idée sombre sont la clefs de sa maladie. Elle ne contrôlait pas ses pensées suicidaire durant sa période négative mais pas de panique. Aujourd'hui elle allait bien mieux.

Jennyline observa sa cousine prendre son air de je m'en fou, tu peux me dire ce que tu veux je n'en prendrais même pas conscience. Et c'est exactement ce comportement là, qui agaçait au plus au point Jennyline. Elle détestait qu'on lui tienne tête et encore plus quand on se foutait d'elle.

JENNYLINE ; Je n'ai aucune excuse à te faire.. j'ai agis sous l'inquiétude que tu retombe maintenant si tu ne peux pas comprendre ça tant pis.  Je ne peux rien faire de plus pour toi.

Dit-elle en la regardant fixement. Malgré son jeune âge Jennyline n'était pas une dégonflé loin delà. Elle assumait toutes ses paroles et n'avait point peur de tenir tête aux autres.
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.


Dernière édition par Jennyline Lewis-Velazco le Ven 9 Aoû - 9:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Solène Olsen-L.
Admin super méchante
Admin super méchante
avatar

▬ Messages : 352
▬ Age : 22
▬ Mot du jour : Fumer tue; Après l'alcool ce sont les profs qui vont nous saoulé; (oui, plus d'un mot)
▬ Humeur : Il est déjà tard, et puis qu'est ce que ça aurait changer ? Tu te retrouve toujours dans le noir quand tu éteins la lumière .


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude: Facultée 5ème année, Spé Gestion d'entreprise. Option : Maths, Sport (Danse), Français.
▬ Phrase du jour : Vivre d'amour d'Evian et de Malboro Light et croire que ça suffit.

MessageVen 2 Aoû - 13:34

... ... ...
Solène & Jennyline


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

∞ Un coup au bar.
Solène s'était dit que le comportement de Jennyline n'était pas possible. Non seulement il fallait qu'elle sorte de sa vie mais en plus sa cousine se permettait de immiscer dans sa vie sans scrupules. Elle aurait limite préféré que Jennyline passe son chemin. En effet ça aurait été plus simple pour elle que de la voir là a l'engueuler avec sa mauvaise foie de toujours. Elle la fixait en se demandant vraiment ce qui lui prenait parfois. Elle s'attendait a ce qu'elle s'excuse mais comme toujours non. Elle levait les yeux au ciel en l'écoutant parler pour ensuite répondre « Tu n'es pas possible Jennyline je t'assure. » elle se mettait droite dans son siège.

En ce moment avec Jennyline, elles ne pouvaient pas resté une heure ensemble sans que ça ne parte en vrille. Les deux avaient trop d'amertume envers l'autre et c'était un duo explosif. Souvent Solène se demandait comment elles avaient pu en arriver là a se déchirer sans cesse et a souffrir chacune dans leur coin. Elles étaient chacune a penser que l'autre l'aimait moins et les disputes c'était sans doute le seul moyen qu'elles avaient pour faire parti de la vie de l'autre. C'était sans doute la seule chose qu'elles trouvaient encore pour se faire remarquer de l'autre. Solène en voulait a Jenny de faire des déclarations a Andrew, à vraie dire elle avait l'impression que ce brun avait prit sa place, c'était sans doute un garçon très gentil, mais le fait était qu'il était trop proche de Jennyline pour que Solène puisse être amie avec. Solène trouvait aussi que celle qu'elle appelait "Face de truie" ou encore "La cagole", meilleure amie de Jennyline n'était pas quelqu'un de bien. Elle ne comprenait pas comment Jenny pouvait être amie avec cette fille qui est sortie avec Ringo et qui était genre dingue de lui. En plus de ça, cette fille avait des tas de défauts, le premier a en faire l'ennemie de Solène est que Faith est comme par hasard tombée amoureuse de Simon et avait couché avec en plus de ça. Cela rendait d'ailleurs Solène dingue de savoir que Faith avait prit sa place en Espagne, elle était sure que Thelma y était pour quelque chose d'ailleurs, elle était tellement de mauvaise foie cette fille. Et oui, il est lointain le temps où Solène et Thelma étaient presque inséparable. A vraie dire Solène vexée que Thelma la laisse lui avait dit que de façon la blonde n'était plus rien pour elle qu'une connaissance, même pas une amie avec qui elle appréciait parler. Thelma l'avait mal prit et avait hausser le ton. Que Jenny soit amie avec Thelma la dérangeait aussi surtout si Jenny s'amusait a parler d'elle a Simon elle voulait déjà les faire rompre avec Simon et elle espérait que Thelma n'était en rien derrière la séparation de Jenny et elle. La dernière personne que Solène n'appréciait pas dans la vie de Jenny était Kristen. Elle avait beau être sa meilleure amie, que Kristen et Jenny complotent ensemble l'énervait vraiment. Solène ne pouvait rien dire a Kristen sans que Jenny le sache et inversement. Cela avait contribuer a ce que Solène perde confiance en les deux jeunes femmes, quand elle avait quelque chose a dire c'était a elle de le faire et personne d'autre. En plus des déclarations d'amitié qu'elles se faisaient, s'en était trop pour Solène. Mais ni l'une ni l'autre n'était prête a écouter. Et oui, personne de trop proche de Jennyline ne trouvait grâce auprès de Solène qui était jalouse comme tous quand il s'agissait de sa cousine.

La situation avec Jennyline avait beau l'attristé, elle savait que Jennyline avait prit la décision de façon égoïste pour elle. Selon Solène quand tu aimes tu te bas quoi qu'il advienne, tant qu'il y a encore de l'attachement rien n'est perdu. On souffre en amour, Solène l'avait comprit avec le temps. Au final on souffrait dans la vie en générale. Regardez, au final il y a quoi dans cette vie ? Une peur de ce qui va se passer ensuite et des départs. C'était un peu comme ça que Solène voyait les choses, du moins elle les voyait de plus en plus comme ça. Solène ne comptait pas se justifier devant sa cousine, ni même dire qu'elle lui manquait elle dit après un temps « Tu as finis maintenant ? Tu as fais ta bonne œuvre du jour c'est bon ? Ne me dis pas que tu t'inquiètes, ce sont des foutaises tous ça. Je peux récupéré mon verre ? » elle enlevait ses lunettes de soleil pour la regarder dans les yeux et attendre une réponse patiemment. Elle avait envie de fumer mais s'abstint sachant que Jenny avait arrêté, elle ne voulait pas la tenter.

© .JENAA



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Solène Olsen Lewis
La peur est une maladie, elle te détruira si tu ne la soignes pas. ♥ « Tu as traversé beaucoup d'épreuves. Je pense que c'est difficile pour toi d'admettre que tu as besoin de plus d'aides que la plupart des gens. Tu penses que d'une certaine manière, cela te diminue. Ce n'est pas le cas. » ▬ Psy ▬ OTH



Parfois tu gagne parfois tu apprends.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jennyline Lewis-Velazco

avatar

▬ Messages : 143
▬ Age : 23
▬ Humeur : Heureuse.


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude:
▬ Phrase du jour : L'amour fait vivre , la haine nous fait survivre

MessageDim 4 Aoû - 12:26

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

SOLENE&&JENNYLINE



Jennyline savait bien évidemment qu'aujourd'hui elle avait littéralement abusée avec sa cousine. L'accuser ainsi sans même essayer de savoir ce qu'il y avait dans son verre ne se faisait pas du tout et ne pas avoir confiance en elle était d'autant plus grave. Tout cela Jennyline le savait mais pourtant elle ne trouvait pas le courage de s'excuser ou même de lui dire ce qu'elle avait réellement sur le coeur. Depuis cette année 2013, la petite Jenny avait beaucoup de mal à parler de ses sentiments. Elle ne trouvait toujours pas les bons mots et après avoir été trahis et déçu par de nombreuses personnes qui lui était proche elle a décidée de se taire définitivement sur ses sentiments sauf avec Ringo mais là, c'était totalement différent.  Mais une chose était certain Solène manquait terriblement à Jennyline même si c'était elle qui avait prit la décision de son plein grès de tout stopper avec sa cousine. Souffrir était de trop pour la Lewis-Velazco , pas après tout ce qu'elle avait vécu mais néanmoins Jennyline s'en voulait beaucoup de ne pas avoir fait les efforts necessaires pour garder sa cousine auprès d'elle, de ne pas s'être battu jusqu'à son dernier souffle pour sa chère et tendre cousine.

Elle aurait dû le faire mais pourtant non, elle coupa tout contact avec celle-ci. A vrai dire après leurs nombreuses disputent Jennyline ne trouvait pas qu'en avancer les choses s'arrangeaient mais bien au contraire tout devenait pire, vraiment alors elle se disait peut-être qu'en prenant des distances avec elle leur relation pourrait dans des jours avenir partir sur une bonne base mais bon personne ne peut vraiment savoir ce qu'il se passera entre les deux jeunes femmes.

Solène venait de reprendre la parole demandant à Jennyline si elle avait terminé son petit numéro. Elle la regarda d'un air je m'en foutisme car au final elle trouvait la remarque de Solène gonflante. Dire qu'elle avait fait sa bonne oeuvre de la journée avait tout simplemet saoulé la petite Jennyline.  Elle soupira un instant et dit

JENNYLINE ;  Je n'essaye pas de faire une bonne oeuvre, je verifiais tout simplement quelques choses et oui tu sais s'inquiéter c'est ce qu'on fait quand on tien à quelqu'un mais vu que toi tu t'en fou un peu de tout le monde tu connais pas.

Dit-elle en déposant le verre de Solène sur sa table et regarda son téléphone portable avant de s'assoir en face de sa cousine attendant qu'un serveur passe pour commander quelques choses.
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
Solène Olsen-L.
Admin super méchante
Admin super méchante
avatar

▬ Messages : 352
▬ Age : 22
▬ Mot du jour : Fumer tue; Après l'alcool ce sont les profs qui vont nous saoulé; (oui, plus d'un mot)
▬ Humeur : Il est déjà tard, et puis qu'est ce que ça aurait changer ? Tu te retrouve toujours dans le noir quand tu éteins la lumière .


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude: Facultée 5ème année, Spé Gestion d'entreprise. Option : Maths, Sport (Danse), Français.
▬ Phrase du jour : Vivre d'amour d'Evian et de Malboro Light et croire que ça suffit.

MessageSam 10 Aoû - 1:04

... ... ...
Solène & Jennyline


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

∞ Un coup au bar.
Solène ne comprenait pas Jenny. Elle lui en voulait de l'avoir laissée parce qu'apparemment elle avait trop mal. Pour la brune, on souffre toujours pour quelque chose quand il s'agit des relations avec les autres. On souffre de trop aimer, parce qu'on est laissé pour compte, on souffre des départs précipités, des trahisons. Mais Solène n'admettait pas le fait d'abandonner. Que Jennyline, sa cousine, celle qui a été tant pour elle lui tourne le dos en lui disant une chose si débile qui est "Tu me fais souffrir, je t'aime mais j'ai décidé de te laisser" c'était le truc de trop pour Solène.

Elle ne l'avait admit auprès de personnes mais elle avait simplement monté les escaliers en silence sans une larme et a ouvert son coffre fort dans son bureau, l'endroit qui contenait tous ses secrets enfouis. Elle l'avait ouvert et était restée muette. Elle a simplement sorti les bouteilles hors de prix qu'elle ne s'était résolue a jeté et les avaient installé par terre avant de sortir un verre et versé du whisky dedans. Elle a fixé le verre sans pouvoir se sortir de cette spirale qui était plus forte qu'elle. Elle savait que si elle en buvait elle en serait malade a cause des médicaments qu'elle prenait, et qu'elle s'en voudrait d'avoir lâcher, elle savait ce qui allait arrivé, quand les gens le sauraient ils ne chercheraient même pas a comprendre le mal que ça pouvait lui faire parce qu'au fond c'était elle la fautive. Ils lui diraient juste l'amertume qu'ils ont a son égard, la déception. Elle était tellement mal et elle avait fixer le verre pendant des heures, elle sentait le parfum du whisky assise par terre contre le mur avec un verre dans ses mains tremblantes. Elle savait que c'était la seule solution qu'elle avait pour aller mieux, il lui suffisait de faire comme avant, se bourrer la gueule tous simplement que la douleur disparaitrait, qu'il n'y aurait plus de souffrances comme elle avait pu en connaitre par le passé. Elle avait cette impression que l'alcool était sa seule solution, le seul truc qui serait toujours présent pour l'aider en cas de problème. Certes ca lui apportait des problèmes mais l'alcool était toujours là pendant que les gens s'éloignaient d'elle sans qu'elle ne réussisse a faire quoi que ce soit. Les mots de Jennyline lui résonnaient dans la tête pendant des heures elle fixait le verre en essayant de se résoudre a lâcher prise comme ses amies de Miami avaient pu le faire avant elle. Elle était a bout ce soir là, la perte de Jennyline était trop dure a supporter, elle se demandait comment elle vivrait sans celle qui pouvait tant la comprendre. Pour Solène tout espoir était perdu.

Alors qu'elle commençait a se résoudre a boire, son téléphone a sonné. De sa main libre elle avait silencieusement prit le téléphone et regardé qui lui écrivait. Elle avait ouvert le message espérant voir que c'était Jennyline, qui ne pensait pas ses paroles mais non. C'était simplement Simon qui lui envoyait un message banal. Solène n'a même pas répondu, elle a lacher son portable et fixer le verre un long moment. Elle était en colère contre elle même et le monde entier de lui infliger une telle souffrance. Elle a juste lancé le verre pleins a travers son bureau le laissant explosée contre le mur. Elle appuyait sur sa poitrine en le regardant exploser retenant son souffle dans le silence de la maison. Elle s'est doucement laissée tomber sur le sol s'allongeant laissant sa tristesse s'évacuer. L'odeur du Whisky la rendait folle, elle s'est relevée tremblante après un temps et a simplement refermé la bouteille pour la ranger dans le coffre. Elle continuait a pleurer mais le Whisky la rendait juste dingue a humer dans la pièce. Elle a prit de la javel et en a versé par terre pour nettoyer avec une éponge. Elle réalisait petit à petit qu'elle venait de perdre la seule personne qui n'avait jamais disparut de sa vie même pendant son absence, Jennyline. Quand elle était loin elle la voyait encore et ça l'aidait a tenir de s'imaginer son ancienne vie encore là. Pour la première fois de sa vie Jennyline manquait a Solène et c'était insupportable pour la jeune femme. Elle s'était ensuite relevée et avait répondu aux banalités de Simon mine de rien, elle avait l'impression que si il savait elle serait fichue, que tous serait juste finit et que ça creuserait un écart supplémentaire entre eux. Elle avait vu la photo de Chloé sur son portable et se disait qu'elle ne pouvait pas faire ça a sa fille. Ne se sentant pas de passer la soirée seule ce moment là, elle avait simplement appelé la seule personne qui restait malgré tous le mal qu'elle avait pu lui faire, Esther. Sa mère adoptive avait accouru auprès d'elle lui disant que le mal finirait par passé et que dès le lendemain elle retournerait voir le psy qui la mettrait de nouveau sous calmant pour son addiction à l'alcool, les calmants faisaient que Solène ne piquait plus de crises de nerfs ou autres aux situations délicates, elle était trop fatiguée pour ça. Dès le lendemain elle était partie comme une zombie chez la psy et avait pleuré pendant l'heure n'arrivant même pas a dire ce qu'il s'était passé avec Jennyline.

Solène en voulait a Jennyline de ne pas se battre pour ce qu'elle voulait. La jeune brune était résignée a ne plus lui adressé la parole comme ça, elle pourrait être heureuse. Elle, Jennyline bien sure. Solène faisait toujours comme si rien ne la blessait, c'était plus simple que d'avouer ses sentiments et prendre le risque de souffrir toujours plus face aux autres. Elle faisait toujours comme si arrêter de boire était quelque chose qui ne la gênait pas alors qu'elle en voulait aux gens de lui faire subir ce qu'elle considérait comme la pire torture qui existe. Elle avait l'impression que sans l'alcool elle retombait dans un anonymat et un ennui mortel. Mais elle savait sortir les phrases qui faisaient bien comme "Non c'était mieux pour moi, il fallait que j'apprenne a être raisonnable" ou encore "C'est mon combat et je suis fière de le mener" ou bien "Mais non c'est pas si difficile, il faut simplement assez de volonté pour avancer." ou sa préférée "Je me sens nettement mieux depuis que j'ai arrêté de boire, ça ira mieux de jour en jour" elle savait que c'était les phrases qui faisaient plaisir. Au fond elle savait qu'avec le temps elle irait mieux, l'alcool n'était déjà plus omniprésente dans sa tête elle arrivait a avoir des moments où elle était bien sans soucis particuliers. Et elle savait qu'elle en aurait de plus en plus.

Au bar devant un cocktail sans alcool, Solène essayait de se persuader que c'était la chose la meilleure qu'elle est bue. Jennyline fit une entrée explosive ce qui agaça Solène au plus haut point. Elle la trouvait gonflé, elle n'était capable de rien respecter, même le silence de sa cousine. Solène en la voyant avait vu avec ce moment de solitude quand celle ci lui avait dit qu'elle ne voulait plus rien avoir a faire avec elle, elle se rappelait l'envie de boire que ça lui avait procurer. Elle lui en voulait d'être une nouvelle fois a l'origine de ça.

Les paroles de Jennyline blasèrent Solène qui soupira et dit après un temps « Mais oui, sauf que de 1 Jennyline, tu n'es plus censée t'inquiéter pour moi, je te l'ai dis, je vais te le répeter si c'est pas claire ? Si tu me sors de ta vie c'est pour de bon tu vois ? C'est ta décision d'être heureuse et quand on aime quelqu'un on lui dit pas ce que toi tu m'as dis donc tais toi juste. De 2, tu n'as pas a juger ma manière d'être, je suis grande je fais encore ce que je veux. » Elle récupérait son verre, laissant Jenny s'assoir en face d'elle alors qu'en réalité elle avait juste envie de lui dire de partir et de la laisser seule mais soit. Elle disait a sa cousine « Ne te gêne pas pour moi, bourre toi là gueule. » un pique incitant sa cousine a boire tous simplement. Un pique pour la saoulé et un pique pour montrer son énervement.

© .JENAA



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Solène Olsen Lewis
La peur est une maladie, elle te détruira si tu ne la soignes pas. ♥ « Tu as traversé beaucoup d'épreuves. Je pense que c'est difficile pour toi d'admettre que tu as besoin de plus d'aides que la plupart des gens. Tu penses que d'une certaine manière, cela te diminue. Ce n'est pas le cas. » ▬ Psy ▬ OTH



Parfois tu gagne parfois tu apprends.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jennyline Lewis-Velazco

avatar

▬ Messages : 143
▬ Age : 23
▬ Humeur : Heureuse.


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude:
▬ Phrase du jour : L'amour fait vivre , la haine nous fait survivre

MessageSam 10 Aoû - 6:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

SOLENE&&JENNYLINE




Jennyline avait beaucoup de mal à dire ce qu'elle pensait. Elle préférait souvent se taire au risque d'aggraver les choses et ou de réaliser vraiment que les choses n'allaient pas, qu'il y avait un problème. Néanmoins il était bien vrai que la jolie blondinette n'aimait pas spécialement les disputent notamment avec son mari: Ringo. On pourrait croire que les choses étaient simple et parfaite entre eux deux mais non pas toujours. Parfois Jennyline ne trouvait pas le courage de lui dire réellement les choses qui lui déplaisaient.. Elle trouvait que se taire était la meilleure des choses. Or, Jennyline avait faux, très faux même. Le silence n'est pas la meilleure des armées mais plutôt la meilleure des fuites. Bref.. Sous un élan d’excès de colère Jennyline décida de tout arrêter avec sa cousine car les choses devenaient trop compliquée et elle n'avait pas l'impression que les choses s'arrangeaient. Est-ce que son actes était égoïste ? Bien évidemment. Elle ne pensait qu'à son bonheur enfin ça c'est ce qu'elle croyait au départ car au final Jennyline souffrait d'avantage voir même plus qu'auparavant car en faisant ce qu'elle avait fait, Jenny avait marqué une fin à leur histoire. Un non retour, une décision que surement Solène ne lui pardonnera jamais même si Jennyline se mettait à genoux c'était mort. Pas besoin de se faire des illusions.. les choses étaient devenues trop grave.

Puis comme lui dirait Ringo les choses finissaient toujours pas s'arranger et surtout dans leur famille mais là c'était différents de d'habitude.Là, Jennyline avait mit un point à leur histoire. Passons.. Jenny venait donc de s’asseoir en face de sa cousine qui n'hésita pas à lui lancer des petits piques. Elle soupira un instant trouvant le comportement de sa cousine désobligeant mais elle prit tout de même la peine d'y répondre

JENNYLINE ; Je regrette ce que j'ai fais mais c'est fait qu'est-ce que tu veux que je te dise de plus ? Je t'es dis des millions de fois que je t'aime, que tu me manque plus que tout et toi tu n'as même pas été capable de me dire tout ça, tu as été juste capable de me dire que tu t'en foutait de ma gueule. Ouais j'ai fais une erreur mais je l'assume tout comme j'assume autant le fait que tu me manques.

Puis Jennyline se leva de la chaise et dit

JENNYLINE ; Non je préfère encore être seule et c'est exactement ce que je vais faire. Je te souhaite une bonne journée.
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
Solène Olsen-L.
Admin super méchante
Admin super méchante
avatar

▬ Messages : 352
▬ Age : 22
▬ Mot du jour : Fumer tue; Après l'alcool ce sont les profs qui vont nous saoulé; (oui, plus d'un mot)
▬ Humeur : Il est déjà tard, et puis qu'est ce que ça aurait changer ? Tu te retrouve toujours dans le noir quand tu éteins la lumière .


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude: Facultée 5ème année, Spé Gestion d'entreprise. Option : Maths, Sport (Danse), Français.
▬ Phrase du jour : Vivre d'amour d'Evian et de Malboro Light et croire que ça suffit.

MessageSam 10 Aoû - 19:23

... ... ...
Solène & Jennyline


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

∞ Un coup au bar.
Solène était quelqu'un au caractère assez conflictuel, elle cherchait souvent la pique a envoyer, parfois sans aucunes raisons, seulement les disputes c'est là qu'on doit tous mettre à plat. Elle ne supportait pas l'idée de rendre Jennyline malheureuse, c'est pour cela qu'elle n'avait pas insister, elle avait seulement dit a Jennyline qu'elle ne lui manquerait pas et que de façon elle s'en fichait. Pourquoi avoir dit ça ? Solène avait de suite regretter ses paroles seulement c'etait pour elle une alternative à la douleur. Jenny aurait une bonne raison de la jetée hors de sa vie et Solène se disait que c'était le mieux pour sa cousine. Elle préferait penser au bonheur de Jennyline au lieu du sien d'abord. C'est vraie que la jeune femme avait beaucoup déconné dans leur relation, ommétant de dire beaucoup de choses a Jennyline. Solène avait un passé sulfureux qu'elle assumait mais elle savait que sa famille n'en serait pas capable. Elle était partie loin et Solène ne voulait pas les culpabilisé parce qu'au fond oui, c'était un peu de leur faute si elle avait plongée parce que si ils avaient été là tout aurait été différent. Leur retour avait amené beaucoup de questions a Solène qui pensait que sa vie entière n'était alors que mensonge, cela l'avait fait dépassé des limites qu'elle n'aurait auparavant jamais dépasser, elle avait fait front seule contre sa propre famille en se posant comme une vulgaire pute qui ne pensait qu'a sortir et voir des garcons après son opération. Elle voulait d'un coté leur montrer ce que leur absence avait fait sur sa vie.

Au niveau familiale, depuis ses 10 ans, Solène n'avait toujours eu qu'Esther et Yumi la mère et la fille qui l'avaient accueilli. Esther avait toujours tous laissé passé a Solène à l'époque enfant prodige destinée a une carrière artistique. Elle avait supporté les fugues, les copains, les engueulades, les allés et venus au postes, les trajets a l'hôpital, les crises de larmes, les comptes dans le rouge, les insultes, les dénigrements. Oui, Solène en avait fait baver a Esther et elle en avait vu de toutes les couleurs quand elle avait commencé a déraillé. Pourquoi cela ? Parce que Solène voulait être seule, elle ne voulait pas qu'on l'aime et repoussait les gens le plus loin possible par tous les moyens. Seulement Esther était restée tous le temps, même si une fois elle avait faibli et déposée Solène sur le bord d'une route parce qu'elle n'en pouvait plus, elle avait gardé Chloé et avait laissé Solène qui avait vécu pendant 2 mois dans un espèce de squat avant que sa mère ne revienne. Etre sans attache Solène trouvait cela plus simple a gérer, il n'y avait pas de disputes, pas de crises de larmes. Seulement sans le vouloir la jeune femme s'était attacher a Buenos Aires et aux habitants, elle était, après plus de 5 ans sans tombé amoureuse au plus profond d'elle retombée amoureuse même si ce n'était pas le top avec l'homme en question Solène n'abandonnait pas. Elle était aussi tombée attachée a sa famille, sa véritable famille, ils avaient comblé le vide laissé. Solène ne s'en était pas rendue compte avant de les perdre un par un. Avant elle n'avait que l'alcool et là elle se rendait compte qu'il y avait les autres aussi. Poussé Jenny hors de sa vie était selon elle la bonne solution pour Jenny et elle ne dirait rien de peur de la blesser davantage même si pour elle abandonné était lache et qu'elle en voulait vraiment à Jenny. Elle n'avait d'ailleurs même pas dit aux autres qu'elle ne parlait plus a Jenny sauf a une personne, si Jenny le savait d'ailleurs elle la ferait surement frire avec des oignons.

A la table Solène n'était pas d'accord avec Jennyline, elle trouvait son comportement et ses paroles intolérables. Elle regardait sa cousine avant de reprendre « Oh arrête avec tes je t'aime j'en crois rien tu comprends pas ça ? N'assume rien tu sais. Tu étais malheureuse avec moi dans ta vie Jennyline, alors c'est aussi simple que ça : J'en sors. Et ce serait intolérable pour moi de te dire des choses comme toi tu me dis, c'est du manque de respect et du foutage de gueule honnetement selon moi. » Solène regardait sa cousine se lever et dit après un temps « C'est absolument débile ce que tu fais Jennyline Velazco. »

© .JENAA



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Solène Olsen Lewis
La peur est une maladie, elle te détruira si tu ne la soignes pas. ♥ « Tu as traversé beaucoup d'épreuves. Je pense que c'est difficile pour toi d'admettre que tu as besoin de plus d'aides que la plupart des gens. Tu penses que d'une certaine manière, cela te diminue. Ce n'est pas le cas. » ▬ Psy ▬ OTH



Parfois tu gagne parfois tu apprends.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jennyline Lewis-Velazco

avatar

▬ Messages : 143
▬ Age : 23
▬ Humeur : Heureuse.


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude:
▬ Phrase du jour : L'amour fait vivre , la haine nous fait survivre

MessageVen 16 Aoû - 12:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

SOLENE&&JENNYLINE



Jennyline était tout simplement vexée par le comportement de sa cousine et n'attendait qu'une seule chose quitter les lieux. Elle ne voulait pas rester une minute de plus en sa compagnie en cette journée qui aurait normalement dûe bien commencer mais tant pis. Jennyline soupira légèrement en entendant les paroles de sa cousine. ll était vrai que Jenny regrettait grandement sa décision qu'elle avait prit simplement sur un coup de tête et surtout pour un geste purement égoïste. Elle n'a pensée qu'à elle et non à ce que Solène pourrait ressentir face à sa décision mais bon le mal était fait donc pourquoi toujours y revenir dessus (?). Elle posa un regard sur sa montre faisant mine qu'un rendez-vous l'attendait alors que pas du tout, loin delà.  

JENNYLINE ; Ce n'est pas débile ce que je suis entrain de faire. Je me barre de ta table tout simplement. Je ne vois pas pourquoi je continuerais à rester avec toi alors que tu m'envoie des piques toutes les trente secondes. C'est bon j'en ai marre. Désormais quand on se croisera je passerais mon chemin et puis basta ! Plus de problème , d'emmerde et d'embrouille.

Dit-elle en arranger son sac à main avant de continuer son chemin sans même dire au revoir à sa cousine. Elle ne trouvait pas l’utilité de le faire en fait.
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message

Revenir en haut Aller en bas
 

Un coup au bar || Jennyline & Solène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'art des potins ; Là où propager des rumeurs est un art à part entière :: Buenos Aires, Argentina, une ville à part entière :: El corazon de Buenos Aires :: Avenida Santa Fé :: Bar : El zafiro-
Sauter vers: