L'art des potins ; Là où propager des rumeurs est un art à part entière



 
AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il faut toujours se méfier des apparences. ► Maxime, Belen, JennyLine et Ringo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ringo Velazco


▬ Messages : 137
▬ Age : 24
▬ Mot du jour : BA
▬ Humeur : JOKER


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude: pilote de cours
▬ Phrase du jour : Ça fait mal d'apprendre à quitter ceux qui nous quittent, d'apprendre à les aimer en silence, le dos tourné, les yeux baissés. De devoir apprendre à son coeur la force de se vider tout en demeurant habité. Apprendre à pleurer en souriant, à s'en aller en aimant . . .

MessageJeu 1 Aoû - 2:42




Ringo et JennyLine sont malgré les apparences, un couple très mission comando, toujours prêt a rabibocher les couples qui leur semblent fait pour être ensemble, ils sont bien souvent au coeur de coup fourrer. Ringo est un bluffeur hors paire, tout le monde le sait, joueur de poker invétéré, il triche à chaque partie sans que personne ne voit rien. Il a longtemps été escroc pour le compte des Velazco, mais aujourd'hui, il ne le fait plus que très rarement. JennyLine savait aussi très bien mener son monde comme elle le voulait. A eux deux, il formait le couple parfait et fourbe de la ville. Ces missions commando était un plaisir pour les deux, et pour cause, ça leur permettait aussi de se rapprocher un peu plus l'un de l'autre. Ca les amusait tout les deux ce genre de coup, et ils ne rataient que presque jamais.

Aujourd'hui, un nouveau coup était en plus : mission M&B. Leur but était de faire en sorte qu'ils réussissent à enfin communiquer, loin de Buenos aires, loin des parasites extérieurs, pour prendre une décision sur leur avenir. Car, qui mieux que Ringo et JennyLine connaissent les manigance de l'entourage pour séparer une personne de l'être aimer ?
Quand on se sépare, c'est très compliquer de faire la part des choses, et il suffit d'une personne extérieur pour te répéter sans cesse les même choses, et c'est le drame. Alors, une croisière, loin de tout leur ferait le plus grand bien.

Les choses étaient roder comme du papier à musique. Belinda partirait avec Jennyline avec pour ambition de reformer leur lien. Ringo lui partirait avec Maxime dans le but de se reposer des enfants. Belinda et Jenny partirait un jour avant eux pour que personne ne se doute de rien. Jenny et Ringo ne voulaient pas non plus causer de problème. C'était dans un port plus éloigné de Buenos aires que Ringo et Maxime prendrait le bateau, à exactement 21 heure, après le repas.

14H03 : Ringo vient de finir ses valises, ou plutôt, Hyda, la femme de ménage l'a finit. Ringo lui avait indiqué les vêtements qu'il souhaitait emporter, et Hyda se chargeait de les plier a la perfection. Hyda était une vioc, habituer à travailler pour Ringo Velazco. La femme avait la cinquantaine, Ringo lui donnait toujours des pourboire faramineux étant donner qu'il ne faisait pas attention à l'argent réellement et la femme venait l'aider dans ce genre de tâches. Elle savait même mieux que lui ce qu'il devait prendre avec le temps, et finissait généralement la valise seule, car le jeune homme était persuader qu'il avait tout pris. La vieille dame est partie vers 14H09 laissant sur le lit la valise faite, que Ringo se chargea de boucler. Contrairement aux filles, Ringo avait une valise, très bien ranger -merci Hyda- et n'avait jamais besoin de plus. Le jeune homme a ensuite profité de ses deux enfants présents à la maison : Aimée et Mattéo, avant de les confier à Arnaud et Amanda, et après leur avoir promis dix fois qu'il les appellerait tout les soirs.

19H00 : Ringo se rend chez Maxime tout content, il frappe chez lui, de bonne humeur et reprend " Allez Turner, sort de là, on a de la route, le taxis nous attend en bas, et on va mangé McDo en route ! " sur ces paroles, une fois Maxime sorti et prêt, les deux pères montent en voiture et direction le port où la croisière fait escale. Ringo demanda dans la voiture " Alors bien ou bien poto ? " tout en lui souriant et en sortant son paquet de tabac, et ses feuilles, ainsi que les filtres pour se rouler une clope. Il fit signe à Maxime de se servir si il le voulait, et commença a préparer sa dose de nicotine.

21H00 : Ringo et Maxime sont enfin monter sur ce foutu bateau. Le plan pouvait suivre son cour. Alors que Ringo avait reservé une suite pour lui et jenny, il avait réservé pour Belen et Maxime une petite cabine dans le bateau pour dormir. Jenny avait donc du faire croire à Belen qu'elle dormait pas loin et qu'elle serait seule dans la cabine. Ringo est allé à l'accueil, demander les passes, ayant dit a Maxime de l'attendre plus loin, il dit discrètement à l'homme de l'entrée qu'il voulait les doubles, car les femmes étaient déjà à l'intérieur. Une fois les cartes pour entré dans la chambre en main, il reprit à l'adresse de Maxime " Bon vieux, je vais allé poser ma valise dans ma cabine, tu es à quel pont ? Le F ? Moi je suis au E. On a cas se retrouver ici, dans ... disons 20 minutes ? Et on ira boire un coup et profiter de la piscine. A plus tard mon pote, installe toi bien. " il lui sourit et lui faussa compagnie rapidement, sortant son portable, il envoya un message à sa femme " Si tu es dans la cabine de Bell', sort maintenant, Maxime devrait pas tarder. On se retrouve dans notre suite, je t'aime ! <3 " sur ces paroles, Ringo Velazco est allé au pont correspondant au numéro de suite, et est entré dans la chambre en souriant, cherchant Jennyline du regard pour voir si elle était déjà là.

© charney

Revenir en haut Aller en bas
Jennyline Lewis-Velazco


▬ Messages : 143
▬ Age : 23
▬ Humeur : Heureuse.


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude:
▬ Phrase du jour : L'amour fait vivre , la haine nous fait survivre

MessageJeu 1 Aoû - 4:19



RINGO&MAXIME&
BELINDA&JENNYLINE


Allongée sur le rebord de la piscine, Jennyline décida de se redresser afin de détacher ses cheveux. Elle tourna doucement son visage vers sa cousine qui était dans l'eau entrain de profiter des plaisir de la croisière. Les deux jeunes femmes se trouvaient en effet sur la plus luieuse des croisières et pas pour des raisons habituel.  Jennyline avait organisé se voyage pour que sa cousine puise enfin parler à son ex petit ami sans qu'aucun d'eux ne puise s'échapper en plein milieu de la conversation mais cependant ce plan elle ne l'avait guère effectué seule. Non, elle a été épaulé par son mari : Ringo Velazco surement le plus grand joueur de buenos aires. Il aimait les petits complot ayant toujours véçu dans ce monde là.  Jennyline se demanda si sa cousine aller lui en tenir rigueur ou pas, elle espérait que non car se fâcher pour si peu serait bien dommage surtout que leur relation commençait à repartir de plus belle.  Leur relation a beaucoup basculée dans les bons et mauvais moments. Elles se sont beaucoup fait de mal autant dans les paroles que dans les gestes la plupart du temps mais aucune d'entre elles ne fera le prémier pas. Leurs fiertées les bloquaient trop souvent mais néanmoins Jennyline a choisit de prendre les devant, d'arranger les choses avec elle et chose qu'elle devrait surement faire avec son autre cousine Solène mais là c'est une toute autre histoire. Mais passons..

Après une bonne après midi au bord de la piscine Jennyline proposa à sa cousine d'aller se changer pour prendre le repas dans le restaurant du bâteau. Voyant la réponse positif, Jennyline glissa sa main dans celle de Belinda et l'accompagna jusqu'à sa cabine avant de regagner la sienne pour pouvoir se changer. Jenny savait pertinement que ce soir les garçons seraient présent et il fallait donc qu'elle soit la plus belle pour son époux. Elle partit donc prendre une douche rapidement et se vêtu d'une robe violette, enfila ses escapins noir , mit un coller à perle pour affiné le tout , se maquilla et étouffa ses cheveux pour leur donner un petit volume et les friser légèrement. Elle se regarda un dernier instant devant le miroir étant satisfaite de son apparemment puis elle récupéra son téléphone portable et partit chercher sa cousine pour pouvoir aller manger.

Les deux jeunes filles prirent donc leur repas dans la bonne humeur et fut trè satisfait du repas. Jennyline se leva donc de table et dit à sa cousine

JENNYLINE ; On va trainer un peu dans ta cabine, tu sais comme quand on faisait quand nous étions petites

dit-elle en faisant réfèrance aux chalets dans la montagne. Bref... Elles regagnèrent donc la cabine de Belen. Jennyline s'installa sur son lit gardant son portable toujours auprès d'elle au cas où si Ringo essayait de la joindre chose qu'il fit quelques minutes plus tard. Elle se redressa aussistôt affichant un large sourire et dit à sa cousine

JENNYLINE ; Désolé moitié, mais il faut à tout prix que je prenne cet appel.  Je reviens vite d'accord ?

Elle afficha un large sourire à sa cousine avant de quitter les lieux pour retrouver Ringo dans sa suite. Jennyline ouvrit la porte et sauta immédiatement dans les bras de Ringo pour montrer sa joie de le retrouver et dit

JENNYLINE ;  Tu m'as trop manqué ! J'ai l'impression que ça fait des semaines que je ne t'es pas vu alors que non pas du tout. Bref.. sinon notre plan marche à merveille ! Belen ne se doute de rien et pour Maxime ?
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.


Dernière édition par Jennyline Lewis-Velazco le Ven 7 Fév - 4:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Belen Olsen-L.
Admin super méchante
Admin super méchante

▬ Messages : 362
▬ Age : 22
▬ Mot du jour : La cruelle vérité, c'est qu'il me manque.
▬ Humeur : « On se rend compte du bonheur qu'on a eu seulement quand on la perdu , j'ai réalisé la maladresse de cette phrase quand je t'ai perdu »


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude: PDG d'une boite + etude de manager.
▬ Phrase du jour : La vie n'ai qu'un jeu, un jour, il faut se decider et avancer. On ne se rend compte de l'importance d'une chose que lorsque on l'a perdu. ♥

MessageJeu 1 Aoû - 5:12

... ... ...
Belinda, JennyLine, Ringo et Maxime




∞ Il ne faut jamais se fier aux apparences.
Belinda était dans la piscine, sur un matela gonflable, elle prenait le soleil un cocktail à la main. La jeune femme était ravis de cette croisière en compagnie de JennyLine. Tout d'abord étonné de la proposition, elle n'avait pas pu la refuser, annulant son voyage à Miami  avec Kristen, Solène, Dean, Lukas et Dana pour partir en croisière avec sa moitié et faire en sorte que les choses aillent mieux entre elles. Tout le monde sait qu'elles ont un très fort tempérament, et qui dit tempérament de feu dit étincelle. Les deux jeunes femmes s'engueulaient de temps en temps, mais c'était presque une nouvelle guerre quand ce cas de figure arrivaient. Et l'une comme l'autre semblaient vouloir arranger vraiment les choses et les apaiser. Cette croisière était donc l'endroit rêver. Aucune des deux ne pourraient s'enfuir si la conversation ne lui plaisait et en plus, le bateau était il fallait l'avouer, vraiment canon. Une grande piscine était présente sur le pont, en extérieur, et une autre était à l'intérieur pour les frileux. Il y avait un tas d'activité, des gens sympa, ...

L'heure du repas n'allait pas tarder, Belen est donc allée se changer dans sa toute petite cabine, elle s'était dit que heureusement elle était seule, car à deux, on devait se marcher dessus. Jenny avait elle aussi rejoins sa cabine, elle lui avait dit qu'elle était dans celle d'en face, alors avant le diner, elle est allée frapper à la cabine d'en face et tomba nez à nez avec un vieille homme et se dit qu'elle avait du mal comprendre. Retournant dans sa chambre, elle choisit donc sa tenu seule : une robe blanche, simple. Elle s'est ondulée légèrement les cheveux, s'est maquillée mais pas tant que ça par rapport à certaine fois. Enfilant ses chaussures préférés, une paire que Maxime lui avait offert il y a un moment, mais elle les aimait toujours autant et avait décidé de les mettre pour marquer le coup : c'était le second jour qu'elles étaient sur la croisière elle et Jenny. Vers 19 heure 20, JennyLine est arrivée, après un compliment sur sa tenue, les deux jeunes femmes sont allées manger, et le repas était vraiment très bon, il n'y avait rien à redire. Belen allait proposé à Jenny d'aller se promener sur le pont ou bien d'aller prendre un verre bien qu'elle soit plus que fatigué : même sur un bateau, elle ne pouvait pas s'empêcher de se sentir dans l'insécurité la plus totale, elle avait dormi probablement 1 heure, peu être 2, recroqueviller sur un coté du lit deux places présents dans sa cabine avant de sortir faire une balade nocturne, et cette nuit, les choses se passeraient probablement exactement de la même façon. Mais avant qu'elle n'ai pu proposer quoi que ce soit, JennyLine proposa d'aller dans sa cabine pour parler, comme au chalet, quand elles étaient petites. Les vacances aux chalets était un incontournable pour les Lewis, c'est là bas qu'ils ont probablement tous pris leurs premières cuites, qu'ils avaient découché pour la première fois, ... Ils y avaient leurs habitudes. Belen et Lukas dormaient toujours dans le chalet sans eau chaud et Sol et Jenny, dans le chalet dans chauffage. Il n'y avait que de bons souvenirs là bas et l'idée de jenny parut donc très bonne à Belinda qui la suivit en la tenant par la main. Insérant la carte dans la porte pour pouvoir entrée, Jenny s'est installée sur le lit, et Belen s'est allongée à coté d'elle, répétant à quel point elle était contente de passer du temps avec sa moitié. Les deux moitiés parlaient donc de tout et de rien, mais la conversation fut écourtée par Jenny qui avec un grand sourire annonça qu'elle avait un appel, Belen se dit que c'était probablement son Riri d'amour, et elle la laissa partir en disant

BELINDA ; « Pas de soucis, on se rejoint ici alors quand tu as finis. Bonjour à Ringo. »

Suite à ces paroles, Belen posé son regard sur elle dans la glace de la salle de bain, il y a encore quelques mois, elle en aurait été incapable. Elle s'est sourit dans le miroir, mais a stopper, se disant qu'elle avait probablement l'aire bien con à sourire à son reflet. Attrapant sa brosse à dent, elle a entreprise de se brosser les dents. Finissant par recracher le dentifrice dans le lavabo, et après s'être rincer la bouche, elle s'apprêta à sortir de la douche, mais fut couper par son portable qui vibrait sur le bord du lavabo, elle est donc rester dans la salle de bain pour lire le message de Sofia, et un autre de Solène, sa Josiane, et a donc commencer à répondre aux deux jeunes femmes, se demandant pour combien de temps Jenny en aurait au téléphone avec son Riri.



© .JENAA



❝What does not kill you makes you stronger ❞
J'étais très bien comme j'étais, occupé à me détruire, et puis tu t'es pointée et tu m'as dit de me bouger, et pour la première fois de ma vie j'ai eu l'impression que quelqu'un méritait que je fasse des efforts. ϟ © PEPPERLAND


Tu saute moi je saute, pas vrai ? ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://Senorita-Belen.skyrock.com
Maxime.Turner


▬ Messages : 191
▬ Age : 22
▬ Humeur : Toujours la même que hier x)


MessageJeu 1 Aoû - 14:13

© made by Islande



Maxime & Ringo vsJennyLine & Belinda

Un break me feras le plus grand bien


Récemment , Ringo Valzco proposa au jeune Turner une croisière . Dans objectif de se détendre, de faire un break. Etant sur chargé par des révélations plus ou moins dur. Ces derniers-mois, Maxime l'avait sentie passé , enchaînant mauvaise nouvelle sur mauvaise nouvelle. C'était quoi ce bordel!. 2013 de merde ! [ XD]. Sans la moindre hésitation , Turner accepta l'offre . Certes l'envie de ne pas laisser sa fille était forte mais l'envie de lâcher la préssion était tout au plus. Celui-ci avait toujours été un homme solitaire, qui aimait la tranquillité . Là! Son équilibre personne était totalement chamboulé. Il avait l'impression de boire sans cesse la tasse , plus ou moins amère.

Il était temps pour le jeune homme de faire les préparations du voyage. A vrai dire, ce dernier ne se souvenait plus du lieu, ni même du temps qu'il passerait . Tant pis! . Tôt dans après-midi , Max prépara la valise de sa fille pendant que celle-ci joué avec sa poupée et faisais des acrobaties plus ou moins dangereuse à ses yeux. " Holly! Fait attention, tu vas te faire mal!" " Mais non Papa, c'est de la GR" " Hé? Quand tu fais ça, tu es sûr un tapis et non sur le dure" . Holly stoppa toute activité pour s'assoir sur le lit et regarder son père faire. Il souria en la voyant faire . Une fois la valise terminé, Maxime Turner l'attrapa d'une mains pour en suite tendre l'autre vers sa fille. Tout les deux partirent de la maison. Il la déposa chez sa mère , Fleur , qui était ravie de revoir sa fille. En ce moment , Fleur et Maxime était comment dire, en froid, du moins Maxime lui en voulait " Dès que je reviens, je passe la chercher d'accord"

Maxime regarda l'heure , la pendule afficha " 18h42 " , Oula! Il serait temps pour lui de se préparé peut-être. Max s’activa le plus vite possible, afin d'avoir la valise prête et de ne rien oublié. Dans sa valise, il avait mit quelques vêtements plus ou moins chaud, des baquets de cigarette , un MP3 et voilà , le stricte minimum :D.

19heure , ponctuelle, Ringo débarqua en hurlant de se bougé. Tel un bon compagnons, Maxime ferma justement sa valise à ce moment très précis. Il se précipita vers la sortir avec sa valise en mains et son skate de l'autre mains.

Maxime Turner | " Hé! Pour une fois, je suis à l'heure !" Le programme lui allait parfaitement. Direction le port! Maxime regarda Ringo faire , tout en sortant ses propre cigarette . " Non c'est bon, j'ai les miennes mais merci quand même . Sinon ça va bien, enfin , je te dirais ça après la croisière ! Ralala! Tranquillou , entre mecs, sur un bateau , que dire de plus"

Quelques heures après , les deux pères arrivèrent et pouvaient monté dans le bateau. Ringo demanda à Maxime de l'attendre, alors il l'attendu dans l'allée du bateau. Personnellement, Maxime se fichait pas mal d'être dans le " E" ou le " F" , cela lui faisait juste chier de ne pas être prêt de son pote. " D'accord , à dans 20 minutes, le temps que je pose mes valises et tout ça. On se rejoins à l'entrée du bateau?" . sans même attendre sa répondre, le jeune Turner état déjà partie cherchant sa cabine . Un vrai labyrinthe ce truc >__<. Maxime entra dans la chambre et aperçus des valises autres que les siennes

Maxime Turner | " Merde! Je me suis planté de chambre!"

Revenir en haut Aller en bas
Ringo Velazco


▬ Messages : 137
▬ Age : 24
▬ Mot du jour : BA
▬ Humeur : JOKER


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude: pilote de cours
▬ Phrase du jour : Ça fait mal d'apprendre à quitter ceux qui nous quittent, d'apprendre à les aimer en silence, le dos tourné, les yeux baissés. De devoir apprendre à son coeur la force de se vider tout en demeurant habité. Apprendre à pleurer en souriant, à s'en aller en aimant . . .

MessageJeu 1 Aoû - 16:56





Ringo et Maxime étaient donc arrivés sur le bateau de croisière, un large sourire était présent sur le visage de Ringo, il était content, dans quelques minutes, il allait retrouver sa femme, Lady JennyLine Lewis-Velazco. Elle lui avait manqué, il ne pouvait pas le nier. Bien qu'il est une vie bien remplit, et qu'il ne la voit pas tout le temps, quand il était loin d'elle, elle lui manquait. Ringo et Jenny formaient le couple parfait, parfait en tout sens. Ils s'entendaient à merveilles, et rigolaient bien souvent ensemble, ils savaient tout les deux agrémenter leur vie de couple avec des attitudes totalement irresponsable. Ringo avait une fois fait une bataille d'eau dans la suite avec JennyLine, lui vidant un flacon de shampoing sur la tête, une autre fois, il avait emmener Jenny du haut d'une cascade, et ils avaient tout les deux sauter, mais étant donner que Ringo ne savait pas nager, il avait pris une bouée et des brassard, et Jenny avait prit la bouée canard et Ringo avait mis les brassards pour ne pas risquer de se noyer. Le jeune couple ne manquait pas d'imagination pour rigoler, et faire des coups fourrer. Entre eux régnait une entente cordiale, les disputes étaient rares et toujours de très courte duré. Contrairement à certain couple, Ringo et Jenny avaient horreur l'un comme l'autre de se disputer, et quand cela arrivait, ils tenaient une probablement une heure tout au plus à se bouder, avant de se réconcilier avec grand plaisir.

Presser de retrouver sa femme mais aussi que Maxime et Belen comprennent qu'ils s'étaient fait piéger par le couple, Ringo a quelques peu planter Maxime dans l'entrée allant jusqu'à sa suite, qui était grande et spacieuse contrairement aux cabines qui sont plus qu'étroite. Il entra dans la chambre avec un large sourire, sa femme n'était visiblement pas là, il a donc posé sa valise sur le lit, et a commencé à poser ses affaires dans le placard a coté des vêtements de sa compagne, quand celle ci arriva, plus qu'heureuse de voir son Riri. Il la prit dans ses bras en riant et l'écouta parler avant de reprendre

RINGO ; Tu m'as trop manqué aussi ! C'est bizarre quand t'es pas là ! Je suis trop content de te voir !

Il sourit et l'embrassa tendrement. Jenny lui faisait toujours un de ces effets, probablement parce que leur couple avait traversé bien des épreuves, et qu'aujourd'hui, il en sortait plus fort. Cependant, Ringo craignait que l'état de santé de Lukas, le cousin et probablement pilier de JennyLine comme de Belinda et de Solène, ne soit l'épreuve de trop. Il ne préférait pas y penser maintenant, il était en compagnie de sa femme, et c'était le principal. Il reprit alors

RINGO ; Il ne se doute de rien du tout. Ils doivent s'être vu maintenant, attend viens, on fait une photo, et on leur annonce qu'on les laisse tout les deux pour la soirée, moi je veux passer du temps avec ma femme !

Il sourit donc et sorti son portable, il embrassa Jennyline tout en prenant une photo, pas très bien cadré mais se disant que ça le ferait. Il envoya donc la photo par MMS à Maxime et Belinda avec un petit texte :

Nos retrouvailles sont chaleureuse, nous espérons que les votre le sont tout autant. Profiter de cette petite semaine pour discuter calmement et pour vous reposez. On se voit demain, nous allons aller dormir, et vous devriez en faire autant étant donner qu'il n'y a pas d'activité ce soir. Bonne nuit . J&R PS : Malheureusement, lors de la reservation, il n'y avait plus qu'une suite et une cabine avec un grand lit deux places de disponible, étant jeune marié, nous avons pris la suite. Ne nous en voulez pas, on vous aime et on fait ça pour vous. Ce qui ce passe sur ce bateau reste sur ce bateau, c'est promis.

Il a monté à JennyLine le message et l'a ensuite envoyé avant de sourire à sa femme. Il prit enfin le temps de l'admirer dans sa sublime robe violette, elle était vraiment canon et se félicitait chaque jour d'avoir épouser une femme d'une telle beauté. Il reprit donc en souriant

RINGO : Nous sommes vraiment des pro mon amour ! Et je tenais a te préciser que tu es vraiment magnifique dans cette robe mon coeur.

Le jeune homme l'embrassa délicatement dans le coup avant de lui sourire et de voir toutes les valises que JennyLine avait emmener, il rit, c'était bien une fille. Il reprit donc pour l'embêter un peu

RINGO ; Dis donc, t'as emmener tout le dressing ! Je suis sur que si tu étais méthodique comme moi, tout serait passé dans une seule valise, regarde comme elle est bien faites la mienne !

Il sourit et montra la sienne, que Hyda lui avait fait de A à Z étant donner que Ringo, ayant toujours eu l'habitude d'avoir des domestiques chez lui, ne savait pas plier ses affaires.



© charney

Revenir en haut Aller en bas
Jennyline Lewis-Velazco


▬ Messages : 143
▬ Age : 23
▬ Humeur : Heureuse.


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude:
▬ Phrase du jour : L'amour fait vivre , la haine nous fait survivre

MessageJeu 1 Aoû - 18:14



RINGO&MAXIME&
BELINDA&JENNYLINE




JENNYLINE ; Pas de soucis ! Je lui fais un bisous pour toi... mais comment tu sais que c'est lui ?

Dit-elle en regardant sa cousine avec un petit rire, puis elle attendit que sa cousine lui réponds pour pouvoir quitter les lieux et donc retrouver l'homme de sa vie sans leur rabine.  Jennyline ne précipita  pour rejoindre son époux et son premier geste fut celui de le prendre dans ses bras comme si cela faisait des années entières qu'elle ne l'avait pas vu, or, c'était faux. Seulement une journée.  Alors que Ringo était entrain de prendre la parole Jennyline continua de le serrer contre elle souriant bêtement sans s'arrêter. Elle allait finir par avoir un blocage à la machoire à force de sourire en là présence de Ringo Velazco. Aussi il ne fallait pas oublier que le jeune homme était tout pour la jolie brune. Elle ne voyait sa vie qu'à travers lui et surtout qu'auprès de lui. Jennyline refusait de le laisser, ou même de reproduire les erreurs du passé car le perdre serait une épreuve trop difficile pour elle et elle ne sait pas si elle en sortirait vivante c'est pourquoi elle admire grandement Belinda. Même sans Maxime elle essayait d'être forte et de ne rien laisser paraitre. Néanmoins ce n'était pas vraiment la solitude qui effrayait Jennyline, mais plutôt la perte d'un être tant aimé. L'amour qu'elle portait pour Ringo était si grand que parfois elle même en avait peur mais elle adorait ça.

JENNYLINE ; Moi aussi si tu savais. Tu as fais quoi pendant que je n'étais pas là ?

Demanda-t-elle par simple curiosité puis elle adorait savoir ce qu'il faisait, à quoi il pensait et ect..  Elle lui adressa un sourire avant de répondre tendrement à son baiser entourant ses mains autour de la nuque de Ringo et se laissa de nouveau embrassé pour prendre une photo afin de l'envoyé à Belinda Olsen Lewis et Maxime Turner. Il était vrai que leur plan marchait comme prévu et elle espérait vraiment que les choses s'arrangent entre eux et qu'ils prennent du temps pour se parler calmement sans faire voler n'importe quoi dans la pièce. Discuter était une solution que tout le monde devrait appliqué même elle. En effet, Jennyline ne prenait pas toujours les bonnes décisions notamment durant sa période négative. Elle se renfermer sur elle comme une huitre et refusait de parler, de dévoiler la réelle tristesse ce qui l'a mener à une tentative de suicide et des mutilations sur elle même. C'est vraiment triste de voir une personne tombait aussi bas et ce fut vraiment le cas, et espérons que la maladie de son cousin ne la détruira pas d'avantage mais cependant à l'heure actuelle, Jennyline se sentait plus que bien, elle était très très heureuse. Une sensation qu'elle adorait particulièrement d'ailleurs.

Ringo tendis ensuite son téléphone portable vers sa femme afin qu'elle puise à son tour lire le message et donner son avis bien évidemment. Elle trouvait le message très bien et la touche d'humeur comme il fallait.  Elle lui sourit alors et dit

JENNYLINE ; Parfait le message ! Tu es vraiment le meilleur de tous.

Dit-elle en lui déposant de nouveau au baiser sur ses lèvres et l'admira ensuite. Oui Jennyline trouvait son petit ami tout simplement magnifique, intelligent, bref... parfait quoi.   Et visiblement c'était réciproque, Ringo ne manqua pas de lui faire une remarque concernant sa tenue, une remarque dés plus agréable soit disant passant. Elle sourit timidement.

JENNYLINE ; Oh c'est trop mignon, je te remercie beaucoup ! Et comme tu sais j'essaie tout simplement d'être à la hauteur de mon cher mari.

Dit-elle avec un grand sourire avant de rire en entendant la suite des paroles de Riri.  Il n'avait pas tord, Jennyline avait surement un peu abusé concernant la quantité de ses valises mais elle préférait prévoir. Faut toujours en avoir plus que moins, non ?

JENNYLINE ; C'est a peu près ça mais la différence entre toi et moi mon coeur; c'est que moi je fais ma valise toute seule. Je te connais et vu la perfection de sa valise c'est hyda qui a fait le rangement.  Sacré feignant que tu es.

Dit-elle en posant son doigt sur son nez en riant puis elle s'écarta doucement de lui et décida d'allumer la musique pour mettre une ambiance romantique dans la pièce et dit

JENNYLINE ; Tu penses que ça se passe bien pour Maxime et Belen ? Et est-ce que tu accepte de danser avec mon amour ?
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.


Dernière édition par Jennyline Lewis-Velazco le Ven 7 Fév - 4:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Belen Olsen-L.
Admin super méchante
Admin super méchante

▬ Messages : 362
▬ Age : 22
▬ Mot du jour : La cruelle vérité, c'est qu'il me manque.
▬ Humeur : « On se rend compte du bonheur qu'on a eu seulement quand on la perdu , j'ai réalisé la maladresse de cette phrase quand je t'ai perdu »


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude: PDG d'une boite + etude de manager.
▬ Phrase du jour : La vie n'ai qu'un jeu, un jour, il faut se decider et avancer. On ne se rend compte de l'importance d'une chose que lorsque on l'a perdu. ♥

MessageJeu 1 Aoû - 18:58

... ... ...
Belinda, JennyLine, Ringo et Maxime




∞ Il ne faut jamais se fier aux apparences.
C'était une JennyLine avec un large sourire qu'on retrouvait aujourd'hui et Belen était vraiment ravis de voir sa moitié aussi heureuse. Elle avait même faillit pleurer au mariage de Ringo et JennyLine tellement elle avait trouver ça émouvant, ensemble, ils avaient l'aire plus qu'heureux, ils flottaient sur un petit nuage. Avec eux deux ensemble, on ne pouvait que croire au grand amour. Ils étaient ce couple en parfaite harmonie, écoutant l'autre, discutant. Belinda n'aimerait pas avoir un couple pareil, être toujours d'accord avec l'autre, n'avoir jamais de dispute devait a ses yeux être vraiment ennuyeux. Mais les deux avaient l'aire vraiment très heureux. C'était le principal non ? Ringo était un gars plutôt calme en ce jour, et il calmait JennyLine d'une manière vraiment impressionnante. Jenny avait toujours un sourire radieux quand il l'appelait, ou qu'il lui envoyait un message, d'où la déduction de Belinda sur l'appelant mystère.

BELINDA ; « Je ne sais pas, l'intuition ? Ou probablement parce que t'as toujours la banane quand il t'appelle, c'est trop chou ! »

JennyLine Lewis-Velazco a quitté la pièce, fermant la porte derrière elle, Bell' était donc seule, et elle se demanda ce qu'elle pouvait bien faire. Elle s'est brossée les dents, et a retouché légèrement son maquillage avant de répondre à ses messages. Elle avait laissé ses deux valises dans le fond de la chambre, et se promenait pied nu, tout simplement parce que c'était plus pratique. Elle était entrain de taper un message quand elle a entendu la porte de la cabine s'ouvrir, elle fut étonné que JennyLine revienne aussi vite de sa conversation avec Ringo, et elle reprit tout en sortant de la salle de bain

BELINDA ; « Tu es déjà là ? J'aurais pensé que ... »

Tout en parlant, la jeune femme a relevé la tête de son tête, et s'est stoppée dans ses paroles. Étonnée, surprise, elle est restée quelques instants entrain de cogiter. En face d'elle, ce n'était pas sa cousine, loin de là. Maxime Turner se trouvait dans l'encadrement de la porte.

BELINDA ; « Maxime ? Qu'est ce que tu fais là ? »

Elle était vraiment étonnée de le voir, pourquoi était-il sur le bateau ? Et surtout dans sa chambre ? Elle n'en avait pas la moindre idée, mais ne mis pas longtemps a comprendre. Avant même qu'il n'est pu répondre, son portable ainsi que celui de Maxime sonnèrent en parfaite synchronisation, elle ouvrit le message et découvrit la photographie du couple de jeune marié Ringo et JennyLine, ainsi qu'un petit texte des plus humoristique, expliquant qu'ils s'étaient fait piéger tout les deux pour les pousser à parler et a passer du temps ensemble. La jeune femme a reposé son regard sur Maxime se demandant surtout comment lui allait réagir. Elle a quand même repris avec un petit sourire

BELINDA ; « Bon, si j'ai tout compris, nous allons être colocataire... »

De toute façon, l'un comme l'autre n'avait pas le choix. Ils étaient bloqués sur un bateau, au milieu de l'océan, c'était un des plus vache coup du couple JennyLine et Ringo. Quoi que, ils en avaient fait des pas mal, surtout quand Ringo avait menotter Maxime et Belen. Elle s'est maudite pendant quelques secondes, se disant que l'un comme l'autre étaient vraiment trop naïf de se faire avoir à chaque fois par Ringo et Jenny. D'un coté, elle les détestait de leur faire ça. Être si proche de Maxime, mais se sentir si loin pourtant était de la vrai torture pour elle. Surtout qu'avec toutes les embrouilles qu'ils avaient eu, Belinda, fatigué de lui courir après, avait résister, jusqu'à la fameuse sortie en boite, où après que Belen l'est embrassée, Maxime l'avait planté pour courir après la cagole, ça avait été le coup de grâce. Théo son ami, l'avait fixé et lui avait demander si elle comptait vraiment encore continuer de courir après Maxime alors que tout laissait penser qu'il s'en fichait, elle avait répondu qu'elle arrêtait. Bien que cela lui brise encore plus le coeur, elle ne se sentait en ce jour plus capable de lui courir après encore et encore. Et depuis ce jour, elle avait croisé Maxime partout. Incapable de couper les ponts avec lui, elle restait toujours autant disponible pour lui, elle ne voulait pas l'abandonner, et ne le ferait pas. Elle était en même temps contente de le voir, passer du temps avec lui, avoir l'occasion de lui parler était un bonheur incontestable. Elle l'aimait, elle aimait sa présence, son rire, sa voix, son sourire, sa vision des choses, elle aimait tout simplement tout chez lui, elle l'aimait entièrement, sans concession. Elle a donc fixé son ex, le regard toujours aussi vide depuis son départ, sentant son coeur battre à un rythme qui devrait être interdit tellement il allait vite, elle attendait la moindre réaction de sa part.


© .JENAA



❝What does not kill you makes you stronger ❞
J'étais très bien comme j'étais, occupé à me détruire, et puis tu t'es pointée et tu m'as dit de me bouger, et pour la première fois de ma vie j'ai eu l'impression que quelqu'un méritait que je fasse des efforts. ϟ © PEPPERLAND


Tu saute moi je saute, pas vrai ? ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://Senorita-Belen.skyrock.com
Maxime.Turner


▬ Messages : 191
▬ Age : 22
▬ Humeur : Toujours la même que hier x)


MessageLun 5 Aoû - 11:55





Un break me fera le plus grand bien.
Ringo & JennyLine & Belen and Maxime


Maxime Turner s'était bien fait avoir par les jeunes marier. Ces derniers avaient bien jouer leur coups, il fallait l'avouer. L'art des jeune marier dans toute leur splendeur. Comment se faire rouler dans la farine x). Au départ , le jeune homme avait eut quelques doutes sur un certain point. Notamment quand JennyLine afficha sur son statut “ Départ pour corse” , là, ce poste aurait pu lui mettre la puce à oreille, sauf que Ringo lui retira tout soupçon . Sans ce poser de question, il s'était dit que cela devait être un hasard. Jenny aurait jamais fait un coup monté contre sa propre meilleure amie. Et bien si! Espérons que celle-ci n’apprend rien de tout cela. Déjà, Maxime se ferait tué par Faith car il lui avait juré qu'il n'y aurait aucune filles et Jenny de même x).

Maxime était donc rentrée dans la cabine. La première chose qu'il remarqua, fut les valises déjà déposer . Aussitôt , il annonça son erreur . Remarque, vu la cabine délavé, il n'était pas contre l'erreur. A sa grande surprise, ce fut Belen qui sortie de la salle de bain . Il resta complètement con et bouché bée devant elle. Heu...C'était quoi ce bordel? La question de Belinda le fit assez rire et n'hésita pas à rétorquer

MAXIME TURNER | “ heu non, qu'est-ce que toi , tu fais là?” Au même moment , tous les deux reçurent un message en même temps. Ils le lirent en quasi synchronisation et Max ria d'un rire nerveux. Il ne savait pas qui il allait tuer en premier . JennyLine ou Ringo ?Humm tien! Pourquoi pas les deux en même temps. Maxime toussa en ajoutant “ C'est une blague? “

Ce n'était pas vraiment que la situation le faisait chier. Car la compagnie de Belen ne l'avait jamais dérangé mais il était là pour passer des vacances relax et non des prises de tête. Quoi? Il fallait l'avouer, Maxime et Belen avaient plus des prises de becs que des moments de délires. Choses qui l'attristait plus que autre chose. Celui-ci tenait réellement à Belen, même si , il ne le montrait point . Sauf que Max n'était pas si fort que cela, face aux mépris des amis de Belen, Maxime avait tout simplement laissé tombé et s'était posé sur le soutiens de Faith. Mais! Ce n'était pas pour autant qu'il l'abandonnerait , une partie de lui était obligé de savoir comment elle allait ? Ce qu'elle faisait ? Avec qui ? Enfin, savoir tout quoi! Il aimait la regarder ,la voir heureuse , sourire et surtout s'épanouir dans quelques choses.

MAXIME TURNER | “ Ils vont bien ensemble les deux x)”
made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas
Ringo Velazco


▬ Messages : 137
▬ Age : 24
▬ Mot du jour : BA
▬ Humeur : JOKER


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude: pilote de cours
▬ Phrase du jour : Ça fait mal d'apprendre à quitter ceux qui nous quittent, d'apprendre à les aimer en silence, le dos tourné, les yeux baissés. De devoir apprendre à son coeur la force de se vider tout en demeurant habité. Apprendre à pleurer en souriant, à s'en aller en aimant . . .

MessageVen 9 Aoû - 23:34





Ringo était donc au coté de JennyLine LewisVelazco, qui malgré son jeune âge, 19 ans, l'avait épousé. Les deux ont trois années d'écart, étant donner que Ringo va sur ses 22 ans. Mais la différence d'âge ne les avait jamais gêner pour dire vrai, ils n'en avaient même jamais parler. Ils vivaient une vie de famille des plus banale mais avec un brin de folie. Ils enchainaient les conneries tout les deux, ils riaient, dansaient, enchainaient les actes les plus stupides, les plus drôles. Entre eux, il y avait une complicité qu'on voyait dès le début. Leur couple respirait l'amour. Ringo donnerait sa vie pour elle. Il avait d'ailleurs pendant longtemps, refuser de soigner son cancer, pour la simple et bonne raison, qu'elle avait besoin de lui. Il avait une bonne résistance à la douleur, et était aller au delà de ses forces pour rester près d'elle, il avait probablement frôler la mort. Elle l'avait frôlé aussi en tentant de mettre fin à ses jours. Ringo l'avait très mal vécus, et alors que tout le monde lui rendait visite à l'hôpital et lui affirmait que ce n'était pas grave, Ringo lui restait dans le couloir, et ne lui parlait que par message. Il refusait d'aller la voir. Il avait été blessé par son geste. Pour lui, depuis sa maladie, la vie était un cadeau. Des gens demandaient a vivre alors qu'ils étaient condamné, comme Seth, et il y avait des gens, qui sont en parfaite santé, qui gâchait leurs vies. Il lui avait donc expliquer sa manière de pensé. Depuis les deux s'étaient pardonner et étaient presque inséparable.

Il était ravis de la voir, et lui embrassa doucement les lèvres avant de dire avec un grand sourire

RINGO ; Oh, pas grand chose, je me suis occupé des petits surtout. Et toi ?

Il lui sourit et après l'avoir légèrement embrasser, tout en prenant une photo d'eux deux, il tapa un petit texte à l'adresse de Maxime et Belinda, histoire de leur expliquer qu'ils s'étaient fait avoir, et que le petit couple attendait d'eux qu'ils parlent principalement. Il faudrait bien qu'ils le fassent un jour. Et connaissant leur caractères de chiotte, J&R avaient été obligé de ruser pour les rassembler. Il montra le message a Jenny, qui le valida, et sourit alors et après lui avoir rendu son leger baiser, il la remercia

RINGO ; Merci mon amour !

Il l'avait ensuite complimenter sur sa tenue. Il n'était pas étonner que les mecs tombent raide dingue de JennyLine Lewis, comme toutes les Lewis, elle était vraiment sublime, et avec du caractère. Tout homme craquerait face à une telle créature. Elle était tout simplement au yeux de Ringo sublimisime. Il reprit avec un large sourire

RINGO ; Tu parles, tu le dépasses largement ton marie. En plus, je me suis habillé en deux deux moi ce matin, et je suis pas des plus classe.

Il sourit et pour l'embêter, il commenta toutes ses valises qu'elle avait emmener, sa cousine avait probablement dut en emmener autant. Maxime et lui s'étaient arrêter à une seule valise, avec l'essentiel. Il fit à Jenny admirer sa valise toute bien ranger. Evidemment, la jeune femme connaissait l'existence de Hyda, et savait à quel point cette femme était minutieuse. Même quand il ne partait que quelques jours, elle lui préparait son sac d'affaire avec grand plaisir. Ringo l'aimait beaucoup, et comptait bien la garder, même si ils déménageaient. Il reprit avec un large sourire


RINGO ; Je suis sur que si tu lui avais demandé gentiment elle te l'aurait fait aussi ta valise Hyda. Elle est vraiment géniale cette femme.

Il rit et la laissa allumer la musique avec un grand sourire. Il l'attira vers lui et reprit alors


RINGO ; Alors là aucune idée, j'espère que les deux sauront se tenir et ne chercheront pas l'autre. Mais évitons les pendants les prochaines 24 heure. Et si il faut, on emploira la manière forte. Innocement, on leur piqua leur carte pour entrée et sortir de la chambre et on les enfermera. Une danse ? Avec grand plaisir !



© charney

Revenir en haut Aller en bas
Belen Olsen-L.
Admin super méchante
Admin super méchante

▬ Messages : 362
▬ Age : 22
▬ Mot du jour : La cruelle vérité, c'est qu'il me manque.
▬ Humeur : « On se rend compte du bonheur qu'on a eu seulement quand on la perdu , j'ai réalisé la maladresse de cette phrase quand je t'ai perdu »


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude: PDG d'une boite + etude de manager.
▬ Phrase du jour : La vie n'ai qu'un jeu, un jour, il faut se decider et avancer. On ne se rend compte de l'importance d'une chose que lorsque on l'a perdu. ♥

MessageSam 10 Aoû - 20:29

... ... ...
Belinda, JennyLine, Ringo et Maxime




∞ Il ne faut jamais se fier aux apparences.
Belinda était donc dans sa salle de bain, elle avait répondu à ses messages, et comptait bien sortir après, sachant qu'elle ne trouverait pas le sommeil. Elle ne dormait pas. Elle n'y arrivait pas. Devenu insomniaque, elle n'avait pas le droit aux somnifers malheureusement et devait se contenter de tenter de fermer les yeux et de dormir, mais les cauchemars ne la quittaient jamais bien longtemps. Quand elle était avec les autres, elle faisait bien des fois semblant de dormir pour ne pas les inquiéter, pour qu'ils ne voient rien. Avec Théo, Charles ou Lukas, le sommeil lui venait un peu, mais la personne avec qui elle se sentait le plus en sécurité était Maxime Turner. Elle a enchainer ses cachets rapidement quand un bruit arriva de la porte d'entrée, s'attendant à revoir JennyLine, sa moitié, elle fut scotcher de voir Maxime face à elle, se trouvant bête, ils se demandèrent mutuellement ce que l'autre pouvait bien foutre à cette endroit précis, pour sa part, Belinda ne s'était douter de rien, RIngo avait fait son départ très discrèt. Leurs portables avec l'explication à la Velazco ne se fit pas tarder, ils avaient tout les deux été rouler dans la farine, et bien comme il faut. Elle a regarder Maxime, emettant un rire géner, elle remis ses cheveux en place, elle avait mentalement tuer Jenny et Ringo 5 fois chacun, de manière différentes.

En effet, pour Belinda ce voyage, c'était un peu prendre des vacances, prendre ses distances avec Buenos aires, mais si Maxime était là, ça risquait d'être compliquer. Elle avait prit la douloureuse décision d'arrêter, d'arrêter d'espéré, et ordonnait à son coeur d'arrêter d'aimer Maxime, si seulement les sentiments pouvaient se choisir, les choses plus abordables. Elle le croisait partout et la tâche se revelait mission impossible. Plus elle s'éloignait, plus son corps se vidait de toutes ses forces. Il était sa force, son pilier, et avait laisser en partant la jeune femme au milieu d'une vie en bordel. Mais Belinda n'était pas du genre à montrer ses faiblesses, elle savait parraitre mieux que n'importe qui. Capable de mentir pour cacher les choses. Elle affirmait qu'elle allait bien. Mais au fond, son coeur saignait, elle avait mal dans tout son être, elle était comme un corps refermant une âme brisé. Ce n'était qu'en la présence de rare personne qu'elle allait sincèrement : Charles, Lukas, Solène, JennyLine, Ryan, Arnaud, Théo, Sofia. Auprès d'eux, sa douleur devenait supportable. Mais elle ne pouvait être égoiste et leur imposer tout ça. Alors elle préférait la solitude, ou bien se vider la tête. Cherchant déséspéréent un moyen de ne plus avoir mal, elle était aller jusqu'à augmenter son désir de cockaine, pensant que ce manque serait plus fort que son manque de Maxime, mais non, ce n'était rien, elle enchainait les crises, mais c'était pas pire que de vivre sans lui.

Le coeur battant de le voir en face d'elle, elle n'a pas su quoi faire, juste dire qu'ils étaient visiblement colocataire pour une semaine, chose de tout simplement impossible pour eux deux ? Comment se tenir aussi longtemps ? Elle s'en savait incapable, elle devait s'éloigner de lui, il était en couple, visiblement heureux et amoureux de l'autre, l'entendre en parler lui serait inssuportable, passer du temps avec lui et devoir être si loin de lui à la fin du voyage lui serait de la torture. Mal a l'aise, elle a reprit en souriant.

BELINDA ; « Ouais, exactement, ils sont fait pour être ensemble. ^^ »

Suite à cela, elle a reprit pensant que c'était le mieux à faire

BELINDA ; « Bon, en vue de ta situation amoureuse, le mieux c'est que tu restes là, je vais me trouver un endroit où dormir. Je te laisse ma valise dans la chambre, je passerais me changer demain matin »

Sur ces paroles, elle a avancé vers la porte, étant donner que Maxime était devant avec sa valise, elle l'a fixé avant de regarder la sortie et de dire en lui adressant un sourire se voulant amicale pour cacher sa gène.

BELINDA ; « Pardon, peux tu te décaler s'il te plait que je sorte... »


© .JENAA



❝What does not kill you makes you stronger ❞
J'étais très bien comme j'étais, occupé à me détruire, et puis tu t'es pointée et tu m'as dit de me bouger, et pour la première fois de ma vie j'ai eu l'impression que quelqu'un méritait que je fasse des efforts. ϟ © PEPPERLAND


Tu saute moi je saute, pas vrai ? ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://Senorita-Belen.skyrock.com
Jennyline Lewis-Velazco


▬ Messages : 143
▬ Age : 23
▬ Humeur : Heureuse.


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude:
▬ Phrase du jour : L'amour fait vivre , la haine nous fait survivre

MessageVen 16 Aoû - 13:48



RINGO&MAXIME&
BELINDA&JENNYLINE




L'amour est un sentiment détructeur surtout l'amour que Jennyline et Ringo ce portaient l'uns pour l'autre. Il était rare de connaitre son grand amour par un amour de jeunesse. La plupart du temps se sont des relations qui marquaient nos esprits mais sans plus que ça sauf pour les deux amoureux c'étaient bien tout le contraire.  La jeune mariée était tout simplement raide dingue de son époux ne voyant que par lui. Beaucoup lui reprochait d'aimer trop Ringo et de ne voir les choses que par lui mais ça c'était une chose qu'elle ne contrôlait pas. Puis Jennyline trouvait ça normal dans certaine situation d'aller dans le même sens que son mari notamment lorsqu'il y a des conflits avec des personnes extérieur de leur entourage mais cependant cela n'empêche pas Jennyline de lui  dire ce qui la contrarié comme les courses ; d'ailleurs ce fut l'objet de nombreuses disputent mais passons.

Jennyline se trouvait donc en compagnie de Ringo, chose qui était prévu depuis le début même du voyage. Elle avait juste oublié de préciser à sa cousine qu'elles ne seraient guère seules sur le bateau (a). Bref.. Jennyline était très heureuse de retrouver son bien aimé et cela se voyait à trois milles sur son visage mais elle était d'autant de plus curieuse de savoir ce qu'il avait pu faire durant son absence mais visiblement rien de très inhabituelle.

JENNYLINE ;  Mattéo et Aimée ont dû être ravis d'avoir leur papa que pour eux mais dis-moi, tu les a confier à qui ?. Demanda-t-elle par simple curieusité avant de reprendre Nous, on a profiter des services de la croisière, bronzage, piscine et tout ça.. enfin des trucs de fille.

Joeur comme il était, Ringo n'avait pu s'empêcher de montrer à Belinda et Maxime l'immense supercherie dans laquelle les jeunes mariés les avaient pièges. Après ce petit moment rigolo, Ringo en profita pour complimenter Jennyline qui fut très heureuse d'entendre ce compliment. Chaque compliment était pour elle une véritable bonheur car cela lui prouvait que même si le temps avançait Ringo la trouvait toujours autant belle et qu'elle lui faisait toujours autant d'effet.

JENNYLINE ; Bébé, tu sais bien que pour moi tu serais toujours le plus beau. Tu peux être dans un sac à poubelle tu restera pour moi le plus beau de tous et même si je suis ta femme et que tu es l'amour de ma vie personne ne peut nier que tu es un très bel homme. Beaucoup de femme te regarder dans la rues et ça vraiment le dons de m'énerver.

Dit-elle avec un sourire même si au fond ça ne la faisait pas spécialement rire. Jennyline était une grande jalouse quand il s’agissait de Ringo. Elle ne voulait qu'aucune fille se retourne sur lui et qu'il ne soit proche d'aucune autre fille qu'elle mais bien évidemment la jeune blondinette savait que c'était impossible. Elle ne pouvait pas contrôlait la vie de son mari même si oui par moment elle aimerait le faire.
Puis la remarque concernant sa valise la fit plutôt rire car Jennyline savait éperduement qu'elle avait prit beaucoup trop d'affaire comme on dit si bien vaux mieux trop prévoir que pas assez.  Lorsque Ringo complimenta leur domestique Jenny lui fit un léger regard noir afin qu'il arrête immédiatement ses compliments puis elle ajouta

JENNYLINE ;  Comment tu feras quand la si génial Hyda ne sera plus là, hein ? Car je suis certaine que tu ne sais même pas plier correctement tes vêtements.  

Dit-elle en riant avant de décider de lancer une musique romantique pour pouvoir danser avec lui.  Jennyline se trouva donc coller à Ringo le regardant dans les yeux. La jeune mariée pouvait presque ce noyer dans les yeux de celui-ci tellement ses yeux étaient bleus.

JENNYLINE ; Je ne pense pas que faire tout ça puise les aider, il faudrait au contraire qu'ils décident d'eux même de discuter et de prendre le temps de ne pas crier surtout. Ils pourront être fier d'avoir fait l'effort d'eux même tu vois ? Puis franchement il devrait nous remercier, moi , avant j'aurais tout donné pour que quelqu'un m'enferme avec toi dans une même pièce mais ce ne fut pas le cas (a) mais c'est pas grave puisque aujourd'hui nous sommes mariés et très très heureux pas vrai ? .  

Dit-elle en faisant en sorte que Ringo lui confirme ses paroles. Jennyline doutait souvent des sentiments que Ringo pourrait avoir pour elle, elle savait qu'il l'aimait mais pas à quel point il était amoureux d'elle mais Jennyline lui afficha quand même un  un large sourire toujours en fixant Ringo qui était entrain de mener le slow comme un roi.
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageAujourd'hui à 3:11

Revenir en haut Aller en bas
 

Il faut toujours se méfier des apparences. ► Maxime, Belen, JennyLine et Ringo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'art des potins ; Là où propager des rumeurs est un art à part entière :: Buenos Aires, Argentina, une ville à part entière :: Des alentours divers et variés :: Puerto Santa Marina-
Sauter vers: