L'art des potins ; Là où propager des rumeurs est un art à part entière



 
AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pardon, mais qui es-tu ? ¶ ELISE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
D. Joy Flores

avatar

▬ Messages : 89
▬ Age : 20
▬ Mot du jour : youh !


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude: Droit, option victimologie.
▬ Phrase du jour :

MessageMer 31 Juil - 3:21


Pardon, mais qui es-tu ?
Joy & Elise.

 



Ma montre affichais deux heure de l'après-midi. J'avais décidé de me rendre à l'aéroport, car je devais y attendre mon père, il rentrait d'un voyage d'affaire et m'avais demander d'aller le chercher. Je jetai un dernier coup d'oeil a mon apparence dans le miroir avant de partir. J'avais opté pour un jean slim noir, basique, un petit top blanc à poids roses et des talons roses. Mes cheveux étaient relevés en une queue de cheval haute, et je n'étais que très légèrement maquillée, ceci dit, comme à mon habitude.

Je sortis rapidement du loft et sautai dans mon pick-up, direction l'aéroport. Sur le chemin, de ma main droite, je cherchais dans la boîte à gant mon paquet de clopes. Quand je l'eus enfin trouvé, j'en sortis une et l'allumai avant d'enfumer toute la voiture. J'ouvris la fenêtre pour laisser s'évaporer la fumée de tabac.

Quelques minutes de route plus tard, j'étais arrivée à l'aéroport, comme d'habitude, on était samedi, un monde fous. J'ai passé au moins un bon quart d'heure avant de trouver une place, et comme si ça ne suffisait pas, il fallait que je marche 152892 kilomètres jusqu'à l'entré, façon de parler, bien sur. Le bruit de mes talons trottait dans ma tête lorsque je marchais sous le soleil cuisant de Buenos Aires.

J'entrai dans l'aéroport, deux-heure trente, j'avais encore le temps de patienter un peu. Je me dirigeai alors vers la cafétéria de l'établissement pour me prendre un café. Je passai rapidement au comptoir.

« Bonjour, un café s'il vous plait. » dis-je, tout sourire, comme à mon habitude.

« Deux euros madame ! » me répondit gaiement le serveur.

Je crus presque m'étouffer à l'annonce du prix. Je ne savais pas ce qui me retenait de péter un scandale dans l'aéroport tellement leurs prix étaient exorbitants. J'envoyai promener le serveur, avant de me retourner violemment et m'apprêter à partir, sur les nerf. Mais le destin en décida autrement lorsque je percutai quelque chose ou quelqu'un et me retrouvai les fesse au sol.



Dernière édition par D. Joy Flores le Jeu 1 Aoû - 17:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elise J. Newman

avatar

▬ Messages : 16
▬ Age : 23


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude: Etudes de médecine
▬ Phrase du jour : Tu sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort est ta seule option.

MessageMer 31 Juil - 15:27



Mais qui es-tu ?
Je partais beaucoup en voyage ces temps ci, c'était toujours mieux que de rester à déprimer dans la maison que je partageais sur Buenos Aires. J'avais du mal avec la séparation avec mon père même si je savais que c'était nécéssaire si on ne voulait pas finir par se détester plus que maintenant.

J'ai été en France toute la semaine, je disais toujours officiellement que j'étais chez mon père, en réalité je séjournais chez un ami qui s'appelle Léo. Mes proches ont pété un câble quand ils ont apprit qu'il m'avait acheté du shit, tous m'interdisais de le voir, seulement c'était la seule personne que j'avais envie de voir et j'étais majeur. C'est un peu puéril j'en suis consciente mais je n'ai aucun regrets, la seule chose que Andrew mon meilleur ami a dit c'est "Je ne veux plus le voir chez moi" et là je n'étais pas chez nous, de plus il ne le voyait pas.

J'avais commencé depuis peu les concours de beauté, j'en faisais parfois un peu mais mon emplois du temps était déjà pris. Aujourd'hui j'arrivais dans la matinée sur Buenos Aires pour ensuite prendre le train en fin de journée et montée sur Rio de Janeiro afin d'aller aider mon grand frère dans ses préparatifs de mariage.

Avec le décalage horaire, c'était la nuit pour moi alors que nous étions en fin de matinée. Je me dis qu'un café ne serait pas de trop pour tenir éveillée toute la journée. Je venais d'arriver et j'étais à l'aéroport. Je me dirigeais vers la cafétéria de l'aéroport pour un café. J'étais au téléphone en même temps d'avancer, au bout du fil était Adisson ma meilleure amie. J'étais absorbée par ma discussion quand je senti quelqu'un me foncer dedans, ni une ni deux nous étions toutes les deux au sol, mon téléphone avait raccrocher dans la chute. Je me tenais la tête avant de me tourner vers l'autre fille « Rien de casser ? » dis-je avec un air inquiète.
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
D. Joy Flores

avatar

▬ Messages : 89
▬ Age : 20
▬ Mot du jour : youh !


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude: Droit, option victimologie.
▬ Phrase du jour :

MessageMer 31 Juil - 20:49

D. Joy Flores a écrit:

Pardon, mais qui es-tu ?
joy & Elise.

 



Du café pleins mes fringues, la tête en vrac, je me relevai doucement mais surtout énervée. Je m'apprêtai à péter un câble sur la personne qui se trouvait en face de moi, par terre. Bien que j'avais ma part de responsabilité dans cette affaire, mon côté égoïste prenait le dessus, et le fait que j'ai du café sur mon tout nouveau haut, pesait sur la balance également.

« Rien de cassé ? » s'inquiéta la jeune fille, alors que les serveurs étaient en train de nettoyer.

« Non ça va merci, et toi, ça va ? Désolée, je faisais pas trop attention. » lui répondis-je, et à mon grand étonnement, j'avais réussis à calmer mes nerf et à me détendre avant de péter un câble.

J'envoyai proprement chier un serveur quand il essayait de nettoyer mon décolleté. Je lui arrachai sa serviette des mains et me nettoyai moi même, sans oublier de lui jeter un de ses regards noirs qu'on oublie pas.

Je ramassai le téléphone de la fille et lui tendit.

« Tiens, je crois que c'est à toi, il n'est pas cassé j'espère...» dis-je, une moue sur le visage. « Je vais te repayer ton café, du coup » continuai-je, gênée, en cherchant quelques pièces dans mon porte-feuilles.


Dernière édition par D. Joy Flores le Jeu 1 Aoû - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elise J. Newman

avatar

▬ Messages : 16
▬ Age : 23


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude: Etudes de médecine
▬ Phrase du jour : Tu sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort est ta seule option.

MessageJeu 1 Aoû - 1:46



Mais qui es-tu ?
J'étais donc au téléphone quand je m'effondrais par terre après une collision avec une blonde qui semblait de mon age. Ma tasse de café avait volée en éclat par terre ainsi que mon téléphone acheté la veille et ramener tous droit de Paris. Je restait cependant cordiale, en effet il y avait plus grave et j'étais aussi en faute. En effet il y avait plus grave, il m'était arriver plus grave donc je n'allais pas m'énerver pour si peu. J'avais demandé a la fille si ça allait en espérant qu'elle ne s'était pas fait mal. Elle me demanda si ça allait aussi et je répondais avec un sourire cordiale « Oui ça va, j'ai connu pire comme chute. J'étais en tord aussi il y a pas de problème. On va peut être se relever par contre, je crois que tous le monde nous regarde s'attendant a du crêpage de chignon je pense ^^ » je souris amusée a mes dernières paroles. C'est vraie que les gens nous fixaient l'aire d'attendre qu'on se batte ou je ne sais pas mais c'était débile, c'était un regrettable accident. Je récupérais mon téléphone et le reconstruisais en remettant la batterie dedans et en le rallumant, je rappellerais Adisson plus tard c'est pas grave. Je regardais la jeune femme tombée avec moi et vit avec horreur son haut pleins de café et je mettais une main sur ma bouche en disant d'un aire désolée « Ton haut ! Je suis vraiment désolée ! T'en fais pas pour mon téléphone il doit rien avoir mais vient plutôt, j'ai ma valise et des affaires propres, on fait a peu près la même taille je vais te passer un haut tu vas pas te balader comme ça quand même. » Si Maxence, mon père ou mon frère étaient là, je pense qu'ils seraient soufflés par mon calme face a la situation. Quand je suis avec eux je m'agace souvent plus vite, je les connais et si je ne dis rien ils peuvent me refaire le coup juste après, en plus ils trouvent toujours le truc pour me vexer. La fille là, je ne la connaissais pas et je pense qu'on ne se rentrera pas dedans a chaque fois qu'on se voit quand même. Je remettais mon jean correctement et la regardait avant d'aller vers ma valise bien décidé a lui passer quelque chose qu'elle ne reste pas avec quelque chose pleins de café ! Je tirais ma valise que j'avais laissé dans un coin et reprenait « Vient dans les toilettes que je te passe quelque chose, j'ai de tous et tout est propre t'en fais pas. »
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message

Revenir en haut Aller en bas
 

Pardon, mais qui es-tu ? ¶ ELISE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'art des potins ; Là où propager des rumeurs est un art à part entière :: Buenos Aires, Argentina, une ville à part entière :: Des alentours divers et variés :: Aeropuerto-
Sauter vers: