L'art des potins ; Là où propager des rumeurs est un art à part entière



 
AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CAPUCINE&BELINDA ϟ « Viens faire chauffer ta carte bleue ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Belen Olsen-L.
Admin super méchante
Admin super méchante
avatar

▬ Messages : 362
▬ Age : 23
▬ Mot du jour : La cruelle vérité, c'est qu'il me manque.
▬ Humeur : « On se rend compte du bonheur qu'on a eu seulement quand on la perdu , j'ai réalisé la maladresse de cette phrase quand je t'ai perdu »


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude: PDG d'une boite + etude de manager.
▬ Phrase du jour : La vie n'ai qu'un jeu, un jour, il faut se decider et avancer. On ne se rend compte de l'importance d'une chose que lorsque on l'a perdu. ♥

MessageMar 30 Juil - 20:30

Capucine & Belinda
ENTRE CREVETTES, ON SE COMPREND. LE SHOPPING C'EST SACREE. ALORS CREVETTE, PRÊTE A FAIRE CHAUFFER TA CARTE BLEUE ? ----
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Belen n'avait pas eu le courage de rester enfermé dans son bureau cet après midi, elle a mangé dans un restaurant quatre étoiles, seule, traitant sa gueule de bois avec du poisson en plat de résistant, en dessert des fruits frais, un verre de vin, et une cigarette. Il faisait beau, c'était indéniable, il faisait beau et chaud, presque trop au goût de notre parisienne. Elle avait ce matin enfiler un short et une chemise blanche, s'était maquillé légèrement et avait mis des lunettes de soleil pour cacher ses yeux défoncer. La jeune femme ne fut pas seule bien longtemps, un ex à elle : Alex Smith, s'est joint à sa table pour parler affaire. Les deux étaient toujours aussi proche et complice. Leur histoire n'avait jamais été officiel, et ne le serait probablement jamais, l'un comme l'autre, quand ils s'étaient connu, ne voulaient pas avoir l'étiquette de "couple" coller sur leur relation, entre eux, il n'y avait pas d'amour, il n'y en avait jamais eu, c'était un jeu, un simple jeu, et les choses ne changeraient pas. Alors que Belen s'amusait à lui faire du pied sous la table pour qu'il cède à son offre de rachat d'un immeuble, le jeune homme lui adressait son sourire a faire fondre n'importe qui. Tout deux des requins en affaire comme dans la vie, ils cachaient leurs problèmes derrières de grands sourires. Le repas s'est conclue sur un arrangement entre eux, et Alexandre est parti rejoindre sa future femme probablement. Belen est restée seule, commençant à pensée à Maxime, à Holly, à ses conneries, à la maladie de son cousin, à son avenir. Elle savait que penser à tout cela, c'était la dépression assurée.

Ni une ni deux, pour éviter tout ça, toutes ces reflexions qu'elle se convainquait d'être inutile, elle a prit son sac à main, mis le repas sur la note d'Alexandre avant de sortir du restaurant, allant vers la rue remplit de boutiques de vêtements histoires de s'acheter un paquet de choses plus inutiles les unes que les autres, mais qui lui occuperait au moins l'esprit pendant quelques heures et qui l'empêcherait de broyer du noir. La jeune femme a sorti son portable, parcourant la liste de ses contactes à la recherche d'un compagnon de shopping et s'est arrêtée sur le numéro de Capucine Hewer, appeler "Crevette" par Belinda. Elle a prit une grande respiration, a affiché un sourire sur son visage et a appelé la jeune femme, tombant sur sa boite vocale, elle a donc laissé un message

BELINDA ;Salut Crevette, c'est Belinda. J'ai quitté le travail plus tôt, et là, je suis dans la rue marchande, je voulais savoir si un après midi shopping te tenterait. Alors rappelle moi vite. Bisous.

Sur ces paroles, elle est entrée dans le H&M en face d'elle, bien qu'elle appréciait les grandes marques, elle aimait continuer d'acheter chez Zara ou H&M, les enseignes dans lesquels elle allait quand elle n'avait encore rien. Balayant du regard les vêtements, les touchants, fronçant les sourcilles ou souriant face au produit pour marquer son contentement ou son mécontentement face aux look des vêtements et accessoires présent.


made by pandora.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]❝What does not kill you makes you stronger ❞
J'étais très bien comme j'étais, occupé à me détruire, et puis tu t'es pointée et tu m'as dit de me bouger, et pour la première fois de ma vie j'ai eu l'impression que quelqu'un méritait que je fasse des efforts. ϟ © PEPPERLAND


Tu saute moi je saute, pas vrai ? ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://Senorita-Belen.skyrock.com
Capucine F. Hewer

avatar

▬ Messages : 175
▬ Age : 24
▬ Mot du jour : You deserve better. Remember that.


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude: Mannequinat
▬ Phrase du jour : « Un beau jour, il faut se décider à prendre sa vie en main. Foncer et ne pas s'arrêter. »

MessageMar 30 Juil - 23:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Belinda & Capucine

Il était déja 14 heures, quand Capucine finit de déjeuner. Après s'être levée à l'aube ce matin, la jeune femme avait dût se rendre dans un studio à l'autre bout de la ville pour son photoshoot avec un des plus célèbres photographes de la ville. Elle avait adorée cette matinée avec quelques de ses amies mannequin pour une marque de vêtements, mais le shoot avait était plutôt long et elle n'avait pas pût se libérer avant 13 h 30, elle avait donc déjeuner dans un café en centre ville. Elle n'avait rien prévue pour cette après midi, à part peut être se reposer où se balader en ville. Son emploi du temps était plutôt vide cette semaine. Capucine et Charles n'était plus ensemble et Nathan , son meilleur ami était partit en vacances avec sa petite amie. Du coup ,elle avait un peu de temps à perdre. Elle aurait bien aimer voir Lukas, mais elle n'avait pas le courage de lui envoyer un message. Ils ne s'étaient plus vraiment parler depuis que le jeune homme était venu la voir à l'hopital, et qu'il lui avait annoncer qu'il était gravement malade. Cette annonce avait beaucoup peturbée  Capucine, et la jeune femme n'avait plus qu'une seule peur, le perdre. Lukas était comme son frère, elle ne pouvait pas se passer de lui, et ne pouvait accepter la mort du jeune homme. Une vibrations la sortie de ses pensées, et elle remarqua qu'elle avait un message.

Après l'avoir écouter, la jeune femme avait à son tour envoyer un SMS à " Ma Crevette ♥ " alias Bell' : "Capucine : Hey Crevette ♥! Biensûr que ça me tente, je ne suis pas loin. On a qu'a se rejoindre devant Zara ?". Sachant que son amie accepterait sans doute, elle paya l'addition, et se rendit dans les toilettes du restaurant se refaire une petite beautée. La jeune femme portait un short en jean moulant, des talons haut bleu océan et un tee-shirt ample de la même couleur. Elle releva ses cheveux bouclés en une queue de cheval haute et se remaquilla rapidement, avant de partir, la rue marchande n'étant qu'a quelques rue de là où elle se trouvait.
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
Belen Olsen-L.
Admin super méchante
Admin super méchante
avatar

▬ Messages : 362
▬ Age : 23
▬ Mot du jour : La cruelle vérité, c'est qu'il me manque.
▬ Humeur : « On se rend compte du bonheur qu'on a eu seulement quand on la perdu , j'ai réalisé la maladresse de cette phrase quand je t'ai perdu »


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude: PDG d'une boite + etude de manager.
▬ Phrase du jour : La vie n'ai qu'un jeu, un jour, il faut se decider et avancer. On ne se rend compte de l'importance d'une chose que lorsque on l'a perdu. ♥

MessageMer 31 Juil - 2:17

Capucine & Belinda
ENTRE CREVETTES, ON SE COMPREND. LE SHOPPING C'EST SACREE. ALORS CREVETTE, PRÊTE A FAIRE CHAUFFER TA CARTE BLEUE ? ----
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Belinda frânait donc dans une boutique de vêtements, espérant que Capucine sa crevette répondrait vite. Rien n'aurait prédis à ce qu'elles deviennent amis, mais leur sens du ragot et de la critique à très vite fais la différence entre elles. Elles rigolaient toujours quand elles parlaient toutes les deux. C'était simple, sans prise de tête, elles ne se parlaient pas forcément de leurs problèmes, mais étaient là l'une pour l'autre pour se changer les idées. C'était le principal non ? C'est ce que font les amis vous croyez pas ?

Belinda était en train d'essayer une veste quand son portable a vibré dans son sac, provoquant un bruit des plus étrange, elle a ouvert son sac et a sorti son "précieux", oui, son précieux, dans son portable, elle avait tout, les anniversaires importants, les galas de charités, les réunions, les rendez vous et les sms, les contactes d'un paquet de boite, connu ou non. Elle lue le message et ne trouva aucun interet à répondre, reposant la veste dans le rayon, elle est sortie dehors et se dirigea vers le Zara, sa crevette n'étant pas là, elle a allumé une cigarette et s'est posée devant la vitrine pour déjà regarder les modèles susceptible de lui plaire tout en répondant à un SMS du fameux Alex Smith. Elle a tourné la tête des deux cotés une fois le message composé pour voir si Capucine arriver et c'est à ce moment là qu'elle a vu sa petite crevette arriver toute pimpante comme toujours, elle a sourit et a couru -si on peut appeler ça courir, parce que les filles qui courre en talon, c'est quelques choses- jusqu'à elle pour la prendre dans ses bras

BELINDA ;Creveeeeette ! Je suis contente que t'es pu venir ! Ca va toi ?


made by pandora.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]❝What does not kill you makes you stronger ❞
J'étais très bien comme j'étais, occupé à me détruire, et puis tu t'es pointée et tu m'as dit de me bouger, et pour la première fois de ma vie j'ai eu l'impression que quelqu'un méritait que je fasse des efforts. ϟ © PEPPERLAND


Tu saute moi je saute, pas vrai ? ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://Senorita-Belen.skyrock.com
Capucine F. Hewer

avatar

▬ Messages : 175
▬ Age : 24
▬ Mot du jour : You deserve better. Remember that.


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude: Mannequinat
▬ Phrase du jour : « Un beau jour, il faut se décider à prendre sa vie en main. Foncer et ne pas s'arrêter. »

MessageMer 31 Juil - 15:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Belinda & Capucine


Capucine arriva quelques minutes plus tard dans la rue commerçante , en repérant déja dans les vitrines les vêtement intéréssants. Arrivée devant Zara, elle repéra vite sa Crevette, qui lui fit un gros câlin. Certes les deux jeunes femmes ne s'étaient approchés qu'il y a peu de temps, mais c'était sur tout grâce au ragot et leur haine envers Faith qui les avait surtout rapprochés. Elles avaient plusieurs point commun, dont la passion du shopping, comme la plupart des filles, et elles rigolaient toujours ensemble. "Capucine : Crevette ! Tu sais que pour du shopping, moi je suis toujours d'attaque ! Ca va bien et toi ? ". Ce n'était pas vraiment un mensonge, mais la maladie de Lukas la perturbée énormément,et rien qu'a l'idée de le perdre, elle en avait les larmes aux yeux. Lukas était un  pillier de sa vie, elle le considérait comme son frère, sa moitié et vivre sans lui serait impossible pour Capucine.
Elle essaya de ne pas penser a sa et entraîna Belinda dans le magasin, regardant les vêtements, les prix, touchant les tissus. Au fond du magasins, elle repéra une paire de chaussures, des sortes d'espadrille a talons compensé assez haut, blanc, et elle les tendit à son amie :" Elles vont t'aller comme un gant ! ", puis elle continua. Elle cherchait quelques robes, pour les galas de charités qui allait venir, allant sûrement se faire accompagner de Maxime, vu qu'ils y allaient toujours ensemble. En fouillant dans le rayon , elle trouva une robe magnifique, rose pâle, à paillette,  avec un col en coeur, et un jupons en tulle qui arrivait mi-cuisse. Elle prit le ceintre sur laquelle ce trouvait la robe et la montra a Belinda : "Tu pense que sa ira pour un gala de charité ?".
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
Belen Olsen-L.
Admin super méchante
Admin super méchante
avatar

▬ Messages : 362
▬ Age : 23
▬ Mot du jour : La cruelle vérité, c'est qu'il me manque.
▬ Humeur : « On se rend compte du bonheur qu'on a eu seulement quand on la perdu , j'ai réalisé la maladresse de cette phrase quand je t'ai perdu »


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude: PDG d'une boite + etude de manager.
▬ Phrase du jour : La vie n'ai qu'un jeu, un jour, il faut se decider et avancer. On ne se rend compte de l'importance d'une chose que lorsque on l'a perdu. ♥

MessageMer 31 Juil - 19:04

Capucine & Belinda
ENTRE CREVETTES, ON SE COMPREND. LE SHOPPING C'EST SACREE. ALORS CREVETTE, PRÊTE A FAIRE CHAUFFER TA CARTE BLEUE ? ----
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Belinda se faisait beaucoup de soucis en ce moment, sur un paquet de sujet divers et varié. Tout d'abord, son beau père, en prison, lui avait envoyé un mot, puis l'avait appeler pour lui demander de venir le voir à la prison au plus vite, et il était vrai qu'elle ne faisait pas la fière à l'idée de se retrouver face à son violeur et tarrer de beau père. De plus, sa mère lui faisait la misère depuis que son fiancé était en prison, elle l'appelait et l'incendiait par téléphone, ou bien passait chez elle ou piquait des scandales, lui hurlant qu'elle avait gâcher sa vie. Ensuite, il y avait aussi la situation de santé de Lukas, il lui avait dit texto : il ne survivrait pas, il allait mourir, et personne n'y pouvait rien. Elle essayait de vivre avec cette idée, mais c'était impossible, que serait sa vie sans Lukas Lewis ? Il est vrai que pendant un moment, ils avaient pris des distances l'un envers l'autre, mais ne plus pouvoir le voir, ou l'appeler quand elle ne sentait pas bien, ou faire des réunions de famille sans lui, c'était une idée qui était insupportable. Lukas Lewis était le pilier de la famille, si elle tenait encore debout, c'était grâce à lui, comment s'en sortiront-ils sans lui ? Elle en n'avait pas la moindre idée. Et enfin, le dernier soucis était Maxime, qui avait l'aire pas très bien en ce moment, et surtout la petite Holly qui enchainait les terreurs nocturnes, Maxime devait être fatigué à tenter de surveiller sa fille, elle qui connaissait l'enchainement des nuits blanches savaient que c'était très fatiguant. Ajoutez à tout ces problèmes, un tas d'autres, tel que le manque de coke, Solène qui gère son alcoolémie du mieux possible, et les disputes Solène/JennyLine et vous aurez à peu près tout les soucis qui peuvent chambouler Mademoiselle OlsenLewis. La jeune femme avait donc trouver une technique infaillible pour se changer les idées : le shopping, et accompagner, tout le monde sait que le shopping est mille fois meilleur !

Elle avait donc proposé à sa petite crevette de se joindre à elle, et suite à elle une réponse positive de la part de Crevette, Belinda et elle ont décidé de se retrouver devant le Zara, un incontournable quand on fait du shopping. Bell' est arrivée avant Capu, et vit arriver son amie, allant vers elle, elle lui fit un câlin en guise de bonjour. La jeune femme demanda par la même occasion des nouvelles de cette dernière et suite à la réponse de Capucine, Belinda reprit

BELINDA ;Je sais bien, d'où ma proposition ! Je vais très bien.

Elle lui adressa un sourire et l'entraina ensuite dans le magasin. Belinda touchait les produits, les prenait, les mettait devant elle pour avoir un aperçus, grimaçait ou souriait selon si le produit lui plaisait ou non. Elle avait un œil très critique, vérifiait les coutures, et tout les détailles très rapidement. Elle sourit en voyant la paire de chaussure tendu par Capucine et reprit

BELINDA ;J'adore, tu as pris ma taille ? Je fais du 37.

Elle sourit et vérifia que la taille était bien celle qu'il lui fallait, c'était le cas. Belinda garda donc les chaussures en main, elle les essayerait en même temps que les vêtements après tout. Capucine regardait les robes, Belen en repéra une blanche et noir qui semblait lui plaire. Après l'avoir inspecter, elle sourit et la garda dans la main. Capucine lui adressait la parole, elle se tourna donc et regarda la robe rapidement, imaginant la tenue dans sa tête, elle finis par répondre

BELINDA ;Oui, je pense que tu seras parfaite dedans, tu as des chaussures pour aller avec ? Sinon, on ira chez Eram voir si il y en a, ou bien dans une grande enseigne.


made by pandora.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]❝What does not kill you makes you stronger ❞
J'étais très bien comme j'étais, occupé à me détruire, et puis tu t'es pointée et tu m'as dit de me bouger, et pour la première fois de ma vie j'ai eu l'impression que quelqu'un méritait que je fasse des efforts. ϟ © PEPPERLAND


Tu saute moi je saute, pas vrai ? ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://Senorita-Belen.skyrock.com
Capucine F. Hewer

avatar

▬ Messages : 175
▬ Age : 24
▬ Mot du jour : You deserve better. Remember that.


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude: Mannequinat
▬ Phrase du jour : « Un beau jour, il faut se décider à prendre sa vie en main. Foncer et ne pas s'arrêter. »

MessageMer 31 Juil - 20:53

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Belinda & Capucine


La jeune femme sourit, à la remarque de Belinda Olsen. Capucine, était une vraie accro au shopping, et, travaillant dans le domaine de la mode, elle connaissait tout les trucs et astuces pour trouver les vêtements, chaussures et accessoires de bonne qualité. L'avantage aussi d'être mannequin, c'est de connaître en avance les couleurs et les styles qui seront en vogue la saison prochaine, ce qui, pour une fille est un vrai don du ciel. Elle connaissait tout les magasins de bonne qualités, les connus comme Zara, HLM, Forever 21, New Yorker et autre, mais aussi tout les magasins qui ne sont certes, pas très connus, mais où l'on peut trouver des vêtements et accessoires de très bonne qualité. Elle allait souvent faire du shopping, seule, où avec ses amies mannequin mais c'était la première fois qu'elle y allait avec sa Crevette depuis longtemps.

Capucine : " Tu devrais me faire ce genre de proposition plus souvent, je suis une vraie accro au shopping, j'en fais dès que j'ai du temps de libre ! "

En fouillant dans les rayons, la jeune femme repéra deux magnifiques jupes en tissus clair, courtes devant et qui s'allongeai derrière. Elle la mis devant elle pour essayer de voir l'effet que sa rendait, et sourit en tendant la deuxième à Belinda :

Capucine :" Tiens, on a qu'a prendre la même, elles sont magnifiques ! Et oui, les chaussures sont du 37 ! "

Puis Capucine regarda la robe qu'elle avait trouver, rose pâle, examinant les tissus et les coutures, voulant de la bonne qualités. Elle la pris, et entraîna son amie dans les cabines d'essayages. Capucine se déchaussa, et se déshabilla, pour enfiler la robe, qui par chance lui allait à merveille. Elle n'était ni trop ample, ni trop moulante, ce qui donnait un bel effet, et les jupons n'avait pas beaucoup de volumes, et n'était ni trop court ni trop long, ce qui finissait de rendre cette robe parfaite. Elle sortit de sa cabine, pour montrer le résultat a son amie et voir ce qu'elle avait essayer, et lui dit :

Capucine : " Non j'ai pas de chaussures qui vont avec. Sa me va,  en tout cas la robe, je la prend direct ! "
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
Belen Olsen-L.
Admin super méchante
Admin super méchante
avatar

▬ Messages : 362
▬ Age : 23
▬ Mot du jour : La cruelle vérité, c'est qu'il me manque.
▬ Humeur : « On se rend compte du bonheur qu'on a eu seulement quand on la perdu , j'ai réalisé la maladresse de cette phrase quand je t'ai perdu »


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude: PDG d'une boite + etude de manager.
▬ Phrase du jour : La vie n'ai qu'un jeu, un jour, il faut se decider et avancer. On ne se rend compte de l'importance d'une chose que lorsque on l'a perdu. ♥

MessageJeu 1 Aoû - 4:18

Capucine & Belinda
ENTRE CREVETTES, ON SE COMPREND. LE SHOPPING C'EST SACREE. ALORS CREVETTE, PRÊTE A FAIRE CHAUFFER TA CARTE BLEUE ? ----
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quand elle était déprimée, de mauvaise humeur, triste, en manque, énervée, Belinda allait faire du shopping et elle achetait. Au début, ça s'arrêtait à des fringues, mais peu à peu, elle a commencé a redécoré sa maison quand elle était énervée ou même simplement pour s'occuper, et allait dans les magasins de meubles qu'elle connaissait par coeur acheter un paquet de chose, elle avait même une fois, parce qu'elle était horriblement énervée contre son père acheter une tondeuse à gazon, parce que la couleur allait parfaitement avec la porte de son garage. Elle avait donc une tondeuse à gazon qui ne servait étant donner qu'elle ne savait pas tondre la pelouse, elle avait aussi acheter un paquet d'accessoire de cuisine alors qu'elle ne cuisinait, et un tas d'autres exemples pourraient être citées pour démontrée son envie d'acheter pour se remonter le morale. Elle venait donc très souvent faire les boutiques, anciennes manequins, ses copines d'avant lui donnait des tuyaux pour les prochaines saisons, et elle connaissait même des stylistes très connu. De plus, étant une fille dans la norme, mince et assez grande, tout lui allait généralement et elle n'avait pas à galéré. Comme les filles qui chaussent du 36 doivent galéré à se chausser dans les bons magasins ! Elle, était ravis de faire la taille standard, le 37, il y en avait partout. Et c'était un avantage indéniable.

La jeune femme avait donc décidé de faire du shopping pour se changer les idées et pour une fois elle eu envie de compagnie, elle avait donc proposé à sa crevette, qui est mannequin de se joindre à elle, ça lui ferait de la bonne compagnie, elle rigolait toujours énormément en compagnie de sa Crevette et en plus, elle avait bon goût. Quand la jeune femme accepta, elle en fut ravis et le fut encore plus de la voir. Les choses sérieuse avaient donc commencer, Belinda attrapant une robe noir et blanche, le bustier étant noir, et le jupon blanc, en tulle. Attrapant sa taille sans mal, elle le garda près d'elle et attrapa aussi les chaussures que Capucine lui tendait en souriant, elle avait raison, elles étaient canon, et miss chaussures ne crachait jamais sur une nouvelle paire. Parce qu'il faut savoir que Belinda a beau avoir un dressing plein a craquer à force d'acheter, ce qu'elle a en masse, ce sont les chaussures, qu'elle adore tout simplement. Les classant selon sa préférence, la paire numéro une était une paire d'escarpin offert par Maxime lors de leur second rendez vous. Elle les adorait littéralement et les prêtait très peu, surtout depuis que JennyLine, aux Bahamas lui avait fait une peur bleue, en lui annonçant qu'elle avait perdu les jolies chaussures dans la ville, Belen avait cru péter un câble et avait même été sur le point d'envoyer JennyLine, en plein moment de décuve, arpenté la ville pour les retrouver. La jeune femme attrapa ensuite la jupe que Capucine lui tendait avec un sourire, attrapant un chemisier qui irait bien avec selon elle, elle sourit et reprit

BELINDA ;J'y penserais la prochaine fois alors, parce que je viens aussi souvent faire du shopping. Tu as raison, ces jupes sont splendides, et avec ce chemisier, ça sera très bien, tiens, prends en un.

Elle lui tendit un des chemisier semblable a celui qu'elle avait prit et se laissa entrainer vers les cabines d'essayage. Elle enfila d'abord la robe blanche et noir qu'elle avait repéré, se regardant d'abord dans la glace, elle afficha une mine satisfaite et sortie de la cabine. Elle reprit a l'adresse de Capucine

BELINDA ;Elle est canon, elle te va vraiment bien ! Ca devrait pas être bien compliquer d'en trouver des qui irons avec, il suffit de taper dans le classique, des escarpins.

Belinda sourit et entra de nouveau dans la cabine pour essayer la jupe avec le chemisier qu'elle avait pris pour aller avec, enfilant par la même occasion les chaussures que Capucine lui avait tendu. Contente du résultat, elle sortie de la cabine de nouveau et passa sa tête dans la cabine de Capucine en souriant

BELINDA ;Tu es pas très rapide Crevette !

made by pandora.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]❝What does not kill you makes you stronger ❞
J'étais très bien comme j'étais, occupé à me détruire, et puis tu t'es pointée et tu m'as dit de me bouger, et pour la première fois de ma vie j'ai eu l'impression que quelqu'un méritait que je fasse des efforts. ϟ © PEPPERLAND


Tu saute moi je saute, pas vrai ? ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://Senorita-Belen.skyrock.com
Capucine F. Hewer

avatar

▬ Messages : 175
▬ Age : 24
▬ Mot du jour : You deserve better. Remember that.


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude: Mannequinat
▬ Phrase du jour : « Un beau jour, il faut se décider à prendre sa vie en main. Foncer et ne pas s'arrêter. »

MessageJeu 1 Aoû - 14:27

Capucine F. Hewer a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Belinda & Capucine


Sa rupture avec Charles avait beaucoup affecter Capucine, et la jeune femme avait décider de faire une pause avec les garçons. Parce que même si elle et Charles n'était plus ensemble, ils continuaient d'être très possessif l'un envers l'autre, ce qui n'aider pas vraiment à la réconciliations. C'est pour ça qu'elle avait pris la décision de se consacrer à sa fille, à ses amis et à son travail, voulant faire une pause avec les sentiments amoureux. Pour tourner la page, elle s'était payer une maison dans Montserrat. Son loft étant un peu petit, elle s'était payer une jolie maison avec un jardin, un garage et un étage, le tout très bien placer vu qu'elle restait près de ses amis. Elle avait donc dût acheter plein de meubles, et pour une fan de shopping comme elle, même si ce n'était pas des vêtements ce fût une vrai partie de plaisir pour elle. Puis elle adorait acheter des vêtements et des jouets à sa petite fille, Wendy, qui a 8 mois.Et puis, pour les vêtements, Capucine était mannequin, donc quasiment tout lui allait. Elle était certes un peu plus petite que le reste de ses amies mannequin,mais elle était fine, avait quand même quelques formes, une peau bronzé, des cheveux longs et des grands yeux bleus , qui servait bien dans le milieu de la photo et de la mode. Et puis ,tout comme son amie Belinda, sa Crevette, sa taille de chaussure était le 37, la taille standard. Elle plaignait les filles qui faisait du 40, voirs du 42, car pour bien se chausser avec ces tailles là, ça ne devait pas être facile tout les jours. Et puis, Capucine avait des centaines de paires de chaussures. Des escarpins, des bottes, des bottines, des baskets, des vans, des converses, des sandales. Des talons de 15 centimètre, c'était la majorité, bien qu'elles portait aussi souvent des vans et autres, changeant de temps en temps.

La jeune femme sourit a son amie. La jupe longue qu'elle s'était choisie était blanche, elle attrapa donc le chemisier noir que son amie lui tendait, et attrapa des escarpins d'environ 15 centimètre de talons, noir, qui irait bien , ainsi que quelques accessoires pour finaliser la tenue.

Capucine : " Oui, ça sera parfait, et ça fera une jolie tenue tout ça ! "

Quand elle eût essayer la robe, elle essaya de penser au chaussures qui irait avec. Cela aurait pût être des talons compensé blanc, où d'une couleurs un peu plus cassante, comme des talons a aiguilles de la même couleurs que la robe. En sortant de la cabine, elle admira la tenue de Belinda, qu'elle trouvait à la fois sobre, et très jolie.

Capucine : " Ouah, et toi, cette robe te va à ravir ! Tu va en faire craquer des mec dans cette tenue. Oui, des escarpins feront l'affaire ".

Puis, Capucine revint dans la cabine d'essayage, et enfila la jupe, le chemisier, les chaussures, et mis les accessoire, et rit à la remarque de sa Crevette.

Capucine : "Oui , je sais mais j'en profite , au taff, je dois me changer en deux secondes 30, la je suis pas presser. "
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
Belen Olsen-L.
Admin super méchante
Admin super méchante
avatar

▬ Messages : 362
▬ Age : 23
▬ Mot du jour : La cruelle vérité, c'est qu'il me manque.
▬ Humeur : « On se rend compte du bonheur qu'on a eu seulement quand on la perdu , j'ai réalisé la maladresse de cette phrase quand je t'ai perdu »


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude: PDG d'une boite + etude de manager.
▬ Phrase du jour : La vie n'ai qu'un jeu, un jour, il faut se decider et avancer. On ne se rend compte de l'importance d'une chose que lorsque on l'a perdu. ♥

MessageJeu 1 Aoû - 18:25

Capucine & Belinda
ENTRE CREVETTES, ON SE COMPREND. LE SHOPPING C'EST SACREE. ALORS CREVETTE, PRÊTE A FAIRE CHAUFFER TA CARTE BLEUE ? ----
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Belinda s'était quand même inquieter pour Capucine, qui avait fait une over dose, elle en ignorait les raisons n'ayant pas vraiment eu l'occasion d'en parler avec sa crevette. Belinda était plus l'amie qui faisait sortir son amie pour lui changer les idées, plutôt que celle qu'elle allait appeler pour compatir, et la réciproque était vrai. Et cette relation leur allait totalement, a l'une comme à l'autre. Chacune y trouvait son compte et c'était le principal non ? Capucine comme Belinda avaient toutes deux des amies a qui elles pouvaient parler de leur problème, de leur tracas, ou même de la famille, alors juste se voir pour se changer les idées étaient à leur yeux la meilleure des choses. Certes, elles étaient capable de se consoler et de conseiller l'autre si elle le solicitait, mais sinon, non, entre elles, c'était du fun, des sorties, des soirées, du shopping, des rires. Les choses étaient parfaites comme ça. Les deux jeunes femmes ne venaient pas du même monde du tout. Capucine était fille de riche, elle n'avait probablement jamais connu le manque, ou la restriction. Belinda dans sa jeunesse vivait avec ses parents et Solène, mais dans les bas quartier de Paris, dans la banlieue. Même quand Sol a été enlevé, que Belen est tombée malade et que pour pouvoir payer le traitement, Benjamin avait commencer à dealer, la famille était rester dans les quartiers mal fréquenter, pour ne pas éveiller les soupçons sur une subite richesse. C'est plus tard, quand Nathalia a commencer a réclamer une vie de Luxe que la famille a avancer dans les quartier, se trouvant une belle maison dans les quartier moyen. Mais malgré leur richesse, les Olsen-Lewis, ne serait jamais comme les riches familles héritières comme celle de Maxime ou de Capucine. Ils venaient de la classe moyenne et leur habitude, leur train de vie le rappelait. Belen était devenue riche avec l'entreprise de son père qui marchaient à merveille et l'argent sale du trafic de drogue. Elle avait pu s'acheter une villa, placer son argent et ne plus manquer de rien.

Passons, les deux jeunes femmes étaient dans les cabines d’essayage, Belinda était ressortie vétu d'une robe qui lui allait à ses yeux très bien. Aux yeux de Capucine aussi visiblement. Elle reprit suite à sa remarque

BELINDA ;Merci Crevette !

Puis elle alla enfiler la jupe, la sienne était rose pâle et elle avait attraper un chemisier blanc. Contente du résultat, elle sortie et passa sa tête dans la cabine de Capucine pour lui dire de s'activer. Elle rit à sa remarque, il est vrai que dans le mannequinat, on demande aux mannequin d'être prête en deux/deux. Il faut aller vite, surtout pour les défiler. C'était un genre de course contre là montre. Elle sourit et répliqua donc

BELINDA ;C'est vrai que pour les show, il faut aller super vite pour se changer. Mais bon, là tu vas à l'allure des mamies.


made by pandora.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]❝What does not kill you makes you stronger ❞
J'étais très bien comme j'étais, occupé à me détruire, et puis tu t'es pointée et tu m'as dit de me bouger, et pour la première fois de ma vie j'ai eu l'impression que quelqu'un méritait que je fasse des efforts. ϟ © PEPPERLAND


Tu saute moi je saute, pas vrai ? ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://Senorita-Belen.skyrock.com
Capucine F. Hewer

avatar

▬ Messages : 175
▬ Age : 24
▬ Mot du jour : You deserve better. Remember that.


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude: Mannequinat
▬ Phrase du jour : « Un beau jour, il faut se décider à prendre sa vie en main. Foncer et ne pas s'arrêter. »

MessageVen 2 Aoû - 16:31

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Belinda & Capucine


Capucine décida de prendre la robe, la jupe, et le chemisier. En se rhabillant, elle réflechissait aux vêtements qu'elle avait en top, et ce qu'elle allait en faire. Certes, dans sa nouvelle maison , elle avait une pèce entière pour ses vêtements et chaussures, mais même cette pièce était pleine à craquer. Elle n'aimait pas jeter ses vieux vêtements, sachant que la mode changeait, mais revenait toujours. Elle gardait en particuliers les robes et autres vêtements hors de prix, que jamais elle n'oserais jeter. Des cadeaux, des vêtements de grande marques.. Mais Capucine ne possèdait pas que des habits. Etant 100 % féminine, elle avait aussi une salle de bain, pleine de produits de beautés : masques, soins, crèmes, parfum .. Mais surtout, elle avait énormément de maquillage, malgré qu'elle reste naturelle. Elle devait avoir plus d'une centaine de vernis à ongles, qu'elle gardait précieusement. Elle avait arrêter de se ronger les ongles vers ses 15 ans, et profitait pleinement de ses ongles longs en les manucurant dès qu'elle le pouvait. Elle transportait toujours avec elle, le strict nécessaire dans son sac à main : crayon ,fond de teint, mascara, rouge à lèvre , peigne, et parfum. Tout ça pour toujours être, où du moins essayer, d'avoir un maquillage et une coiffure parfaite. Elle attendit que son amie sorte de la cabine , les vêtements qu'elle allait acheter sur le bras, son sac à main dans l'autre, et répondit.

Capucine : " Je profite de ne pas être chronométré que veut-tu ! On va a la caisse , puis on va dans le magasin de chaussures que tu m'as dis ? "

Puis, elles passèrent à la caisse, tenue par une femme blonde un peu plus vieilles qu'elles, de petite taille qui leur souriait . Elle paya les vêtements pour une somme qu'elle trouvait assez modeste, étant donner de la qualité des tissus. Capucine avait l'habitude de pouvoir tout s'offrir, étant une riche héritière. Son père était directeur d'une grande entreprise et voyageait souvent. Sa mère elle, avait créer sa propre entreprise, qui avait de suite cartonné, son domaine étant la mode. D'ailleurs, elle avait proposé à sa fille, de reprendre les reines, dès la rentrée, mais Capucine n'avait pas encore pris sa décision. Si elle acceptait, elle risquait d'être débordée, entre ses cours de sociologie qu'elle allait commencer en septembre, son travail dans le mannequinat, sa fille, et la société de sa mère. Elle préférait donc prendre son temps, avant de faire la bonne décision, vu qu'elle était vraiment intérésser par la proposition de sa mère. Capucine sourit à son amie, une fois qu'elles eût toute les deux payer, elle dit :

Capucine : " C'est partit Crevette ? "
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message

Revenir en haut Aller en bas
 

CAPUCINE&BELINDA ϟ « Viens faire chauffer ta carte bleue ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'art des potins ; Là où propager des rumeurs est un art à part entière :: Buenos Aires, Argentina, une ville à part entière :: El corazon de Buenos Aires :: Calle Florida :: Les boutiques-
Sauter vers: