L'art des potins ; Là où propager des rumeurs est un art à part entière



 
AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Solène Olsen Lewis Ҩ "Ca me rend folle tout ces trucs qu’on ressent quand on est amoureuse."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Solène Olsen-L.
Admin super méchante
Admin super méchante

▬ Messages : 352
▬ Age : 22
▬ Mot du jour : Fumer tue; Après l'alcool ce sont les profs qui vont nous saoulé; (oui, plus d'un mot)
▬ Humeur : Il est déjà tard, et puis qu'est ce que ça aurait changer ? Tu te retrouve toujours dans le noir quand tu éteins la lumière .


;Tu personaje.
▬ Fiche relation:
▬ Métier/Etude: Facultée 5ème année, Spé Gestion d'entreprise. Option : Maths, Sport (Danse), Français.
▬ Phrase du jour : Vivre d'amour d'Evian et de Malboro Light et croire que ça suffit.

MessageVen 15 Juin - 21:12

Let me explain:
 



Solène OlsenLewis

.


→ Présentation rapide ←


Je suis Solène Olsen Lewis, mais tous le monde m'appelle Sol. Je suis née le 23 octobre 1991 à Paris, j'ai donc 19 ans. Je suis donc Franco Américaine. Je suis en Commerce, pour plus tard faire Chef d'entreprise. Je travail à côté je fais Mannequin. Je suis Célibataire. J'ai toujours sur moi mes bijoux. Mes revenus sont Aisés. Je fais partis des Hollywood & Cie. On me dit que je ressemble à Jessica Stroup.


→ Mon Histoire ←


Je suis née le 23 octobre 1991 à Paris, je suis française et la dernière de notre petite famille, mes parents ont déjà la trentaine, mon père est Marco Benjamin Olsen, Ma mère Nathalia Maria Lewis. Notre famille est unie, j'ai une cousine Jenny et un cousin Lukas tous deux légèrement plus jeunes. J'ai une soeur jumelle, elle s'appelle Belen, elle est plus vieille que moi . Nous avons eu notre vie tranquille dans Paris banlieue riche .

J'ai eu une enfance ordinaire, j'aimais ma vie ma famille, j'étais toujours rendue avec Jennyline a jouer aux princesses, aux reines du monde, a faire la cuisine, nos enquêtes, la chasse dans l'espèce de bois près de chez nous. Je la considérais comme ma soeur et j'étais toujours avec elle, c'était comme si elle m'était indispensable .

La belle vie n'a pas durée, un soir on est rentrer dans ma chambre, on m'a prise et emmenée loin .. Je ne savais pas qui ils étaient . J'ai traversée le pacifique laissant ma famille loin j'avais alors 7 ans. Je ne me rappelle pas le visage de ces deux hommes, mais je sais qu'ils m'avaient dis de ne pas m'inquiéter, l'un d'eux était l'ami de notre père et je le connaissais bien .. Le lendemain j'étais en Amérique, j'ai demander aux hommes qu'est ce qu'ils allaient faire de moi, ils m'ont dis que si je disais mon nom à qui que ce soit, si je parlais de ma vie d'avant ils se chargeraient de ma famille. Ils m'ont dis qu'ils étaient tous déjà morts et que c'était pour ça que j'étais ici. Ils se sont contentés de m'abandonner dans une grande ville en plein hivers . J'étais morte de froid a attendre que mon père vienne me chercher .. Il n'est jamais venu . Je suis tombée dans les pommes.
Je me suis réveillée quelques jours plus tard à l’hôpital, on a commencer à me parler anglais, je ne comprenais rien, j'ai juste hurlé ils m'ont demandés de me calmer et je ne comprenais pas, j'étais encore plus paniquée, ils m'ont calmer à l'aide de médicaments . J'étais shooté, ils m'ont demander mon nom, j'ai juste dis "Sol, Solène, Maria Solène" quand ils m'ont demandés mon nom je n'ai pas voulu le donner, ils m'ont fait venir une traductrice, je lui ai dis que je n'avais pas de famille, que je n'avais jamais eu de famille, j'ai préférée me taire. Je suis restée quelques jours à l'hôpital puis la DAS est venue me cherchée .

J'ai appris l'anglais sur le tas, j'étais dans un foyer où il avait pleins de monde sans famille comme moi . Petit à petit je me suis persuadée que Jennyline, Belen, Lukas, mes parents, tous n'existaient pas , qu'ils étaient juste un rêve . Je me suis juste endurcie, je hurlais fort, petit à petit j'ai finis par doucement oublier ma langue natale, mon nom, je n'avais plus rien . Je suis allée dans des familles d'accueil, jamais des familles que j'aimais, ils étaient trop bizarre, certains me faisaient pensé à mon ancienne vie et je ne supportais pas, je ne pouvais pas expliquée et je finissais toujours par être ramenée au foyer auprès d'éducateurs et de personnes comme moi, j'étais persuadée que ce qui m'étais arrivée était normal .. Je pensais même que certains enfants devaient avoir le même passé que moi mais je ne voulais pas en parler ..

A 10 ans, j'ai finis par trouvé ma place dans une bonne famille . Je suis allée chez Esther Sparks, une jeune femme célibataire qui avait une fille Yumi . J'étais plutôt bien là bas, j'ai arreter de faire des prétentions et de faire ma grande, je me suis calmée, plongée dans le travail, je voulais qu'Esther me garde, j'avais même commencer à l'appelée Maman pour qu'elle reste cette fois .. J'étais la petite fille modèle, Esther était ma mère parfaite, elle me faisait des cadeaux, savait me dire non, venait me voir à mes compétitions de sport .. J'ai commencer à croire que même moi le bonheur j'y avais le droit . Une fois Esther m'a demandée si je connaissais mes parents, je lui ai dis que je ne pouvais pas le dire, elle m'a dis qu'avec elle j'étais en sécurité et que je pouvais tous dire .. je lui ai donc dis ma vérité .. "Ils sont morts quand j'avais 7 ans .. Bell', Jenny, Lukas, mes parents et tous mes copains, ils sont tous morts quand j'avais 7 ans .. C'est pour ça que je suis toute seule .. En réalité je viens de France mais je me rappelle plus .." Esther m'a rassurée et elle m'a dis que je l'avais elle désormais .

J'étais une enfant modèle, nous vivions à Buenos Aires, dans une ville en Argentine qu'Esther adore littéralement . J'allais à l'école, j'avais mes amis ma vie bien sympathique . Esther a décidée de m'emmener en France dans la capitale parisienne pour si je me rappelais de quelques chose . J'avais 12 ans, j'ai bien revu des amis comme Jules sans le savoir, j'ai revue Jenny, Belen et Lukas en sortant de l'école et j'ai pleurée parce que je pensais que c'était une hallucination, j'ai demandée a rentrer .

A 15 ans, Esther a décider que je devais faire des études qu'elle me financerais, j'étais douée en classique, elle a décider de me faire postulée à New York dès 15 ans, j'ai été acceptée et j'y suis partie, j'avais un appartement où un adulte passait régulièrement pour voir comment j'allais, Esther était restée en Argentine . J'allais à l'école, je rentrais, je ne laissais pas de place à la fête . Un soir, une fille de ma classe m'a dis de venir m'amuser qu'on allait pas rentrée tard et que j'allais kiffer . J'y suis allée, j'avais 15 ans, et je suis sortie dans une soirée dans une maison dont on ne connaissait pas le propriétaire. Là bas il y avait de l'ambiance, des garçons, des plus vieux, j'ai de suite adorée.

Quand un garçon est venu me voir pour me proposer un verre, je n'ai pas dis non, j'étais sans voix devant lui comme envoûtée . Il m'a dit d'une voix sûre "Je m'appelle Arnaud et toi ?" Solène avais-je répondu d'une petite voix . On a discuté, il m'a raconter sa vie, a essayer de deviner la mienne . Dès que je l'ai vu je me suis dis qu'il me le fallait .. Et dès que je suis partie je savais que je le reverrais . Je lui avais souris et dis que je le reverrais .

Je l'ai revue, le soir d'après, j'ai insister pour sortir, ça a été rapide, mon premier verre, il me l'a proposer, il m'a embrasser on était moitié ensemble. Il m'envoûtait . Nous avons continuer a sortir, là où j'étais sûre de le trouver, je nous pensais ensemble quand je l'ai vu avec une autre entrain de l'embrassée, j'avais tellement envie de pleuré que j'ai bu a en être ivre morte et a commencer à me dénudée au milieu de la salle où tous le monde dansait, moi j'étais ivre et je ne me rendais pas vraiment compte . Il est arriver et c'est énervé en me disant de le suivre, j'ai pas voulu, je lui ai dis que de façon on était pas ensemble, j'ai finis par me suivre . Il m'a alors démontrer par a+b qu'on était ensemble et que c'était juste un écart ce qu'il avait fait . Je l'ai cru ne pensant pas qu'il allait recommencer . Il m'a dis quelques semaines plus tard qu'il était amoureux de moi, je devais rentrer pour les vacances et on était d'accord qu'on se reverrait après . Je suis rentrée des étoiles pleins la tête j'étais amoureuse de lui , de son mode de vie, j'aimais ses amis et je l'aimais lui . Quand je suis revenu il ne m'a pas fallu longtemps avant notre première fois, je l'ai repris a en embrasser une autre, j'ai fais pareil avec un autre et c'est parti en engueulade qui se termine au pied du lit, je l'aimais tellement .. Je souffrais pour lui mais je l'aimais encore plus . On a finis par se mettre d'accord, une relation exclusive ce n'était pas le mieux pour nous, il était plus d'accord que moi et j'ai dis oui . Je l'ai vu coucher avec d'autres sans rien dire au départ puis j'ai coucher avec d'autres .. Je supportais mal le fait qu'il me trompe alors je buvais, j'ai pu je me suis droguée je ne me rappelais pas du lendemain mais je me réveillais toujours dans ses bras . Puis j'allais en cours défoncée . Esther a eu des problèmes d'argent, elle ne pouvait plus me payer ce que je voulais, encore moins l'école mais je ne voulais pas partir .. Alors j'en ai parlé a une amie de la danse qui sortait avec moi en soirée elle m'a dit qu'elle avait la solution, je trompais Arnaud juste pour lui faire mal pourquoi ne pas coucher et escorter des hommes pour de l'argent ? Cette idée ne me plaisais pas du tous, mais je ne voulais pas rentrer, je n'ai eu qu'à me dire que ce n'était pas si terrible, j'étais une danseuse, on me payait une belle robe et on m'emmenait à des soirées mondaines avant que je ne couche avec . J'ai finis par arrêter ne pouvant plus supporter psychologiquement qu'on me touche . Je n'acceptais même plus qu'Arnaud s'approche trop de moi .. Il commençait à s'éloigner alors j'ai préférer me forcer . Et j'ai repris en laissant mes sentiments de coté . Les autres filles, elles étaient toutes plus jolies que moi, plus minces que moi et plus équilibrées que moi, elles elles avaient pas de mal a mettre leur sentiments de coté alors je me demandais pourquoi pas moi ? Pourquoi moi j'y arrivais pas ? Pourquoi il pouvait pas juste m'appartenir ? Peu à peu je me suis détruite .

A 16 ans et demi, ça fait plus d'un ans qu'on était ensemble, toujours dans cette même relation que je détestais juste .. Mais je l'aimais et j'étais prête à tous pour le garder, à me droguée, à me taper n'importe qui, a calmer mon stresse permanent avec la cigarette et l'alcool, je pétais juste un énorme calme .. Au fond j'étais mal, le fait qu'il aille voir ailleurs, il se justifiait que d'autres l'attirait aussi physiquement. Moi je suis tombée seule, et je me suis dégoutée moi même .. Je me suis faite vomir, je suis tombée malade. J'ai rencontrer le meilleur ami d'Arnaud, Ringo, j'ai coucher avec pour faire mal à Arnaud, il m'a juste balancée que j'étais une traînée, il n'était jamais content, on s'est disputés je l'ai gifler une fois de plus, il s'est énervé sur moi il m'a fait mal et je suis sortie .. Le soir même c'était régler. A 16 ans et demi ma vie a changé, je suis simplement tombée enceinte, et le pire c'était que je ne savais même pas qui étais le père . Je suis restée des semaines sans en parler, j'allais en cours j'évitais Arnaud et je cachais ma grossesse, j'avais simplement peur qu'il me quitte. J'ai penser à avorter mais une amie m'a dit que je devais lui dire avant. J'ai finis par le faire, ça a été crise de larmes, il s'est énervé moi je l'ai gifler, j'ai hurler je lui ai juste hurler dessus . Il a finis par revenir vers moi, j'en voulais pas de ce bébé mais il m'a dit que lui il pensait qu'on pouvait le faire .. Je l'ai crue, j'ai crue que ce qu'on ressentait serait plus fort que tous .. J'avais tord, quand l'école l'a appris je me suis simplement faite virer, j'avais le choix, avorter et le perdre mais je gardais ma place et on étouffais l'histoire ou je le gardais j'étais virer et je partais juste .. J'ai choisi Arnaud, envers et contre tous . Ils ont appelés Esther qui est entrée dans une colère noire .. Elle m'a forcer à rentrer en Argentine et Arnaud avait promis de m'attendre .

Je me suis morfond pendant des semaines dans ma chambre parce qu'il me manquait, je sortais en douce pour aller fumer, j'avais plus le droit de boire, de sortir .. La distance a tous gâcher, j'étais à 6 mois quand il a rompu parce qu'il supportait plus la distance et qu'il avait pas envie d'attendre que je revienne même si il reconnaitrait notre enfant .. J'étais anéanti, j'ai essayer de me tuée, je me suis ouvert les veines, je pensais au moins perdre le bébé mais il était coriace, il s'en ai sorti, et je le détestais d'être là, finalement j'avais sacrifier mon rêve d'aller dans la danse pour un mec qui ne voulait plus de moi . J'ai fais des grèves de la faim, j'ai arrêter de parler, je me suis renfermée et j'ai été admise à l'hôpital parce que je n'étais pas assez forte physiquement pour supporter la grossesse, j'étais encore jeune et c'était une grossesse à risques . Je n'avais plus de contact avec lui .

J'ai accoucher à 7 mois et demi prématurée, c'était une petite fille et j'étais seule, j'ai choisi son prénom ce serait Chloé, Chloé Alison. Arnaud a débarquer de nul part il l'a reconnu et lui a donner son nom, je ne lui ai jamais vraiment dis que je n'étais même pas sûre qu'il soit le père .

J'ai eu d'autres relations, mais je n'ai jamais été fidèle .. Esther a déménagée sur New York, elle s'est rendue à l'évidence, c'était mieux si Chloé était prêt de nous deux, elle ne se doutait pas que moi j'ai refusé d'y aller . Je suis restée seule en Argentine, j'ai confiée à Esther mon bébé et je l'ai laissée, je la haïssais d'être née et je ne voulais pas m'en occupée .. Je n'ai même pas voulu la voir. Je la haïssais juste, j'étais jeune et je n'en voulais pas . Je me suis disputée avec Esther, Arnaud m'a dit que si je venait sur New York on pourrait retenter le coup, moi j'étais trop détruite .. Je ne savais plus pourquoi, j'étais là .. J'étais sûre d'une chose, j'aimais trop Arnaud pour pouvoir être heureuse avec .. J'étais trop détruite au jour d'aujourd'hui pour supporter qu'il parte .. Je lui ai dis que je ne voulais plus le voir ça a été ma plus belle preuve d'amour envers lui, pas supporter qu'il me trompe, boire pour lui montrer que je l'aimais, le tromper pour lui montrer que j'étais détachée, me droguée parce qu'il trouvait ça fun d'être défoncée, ou fumer parce que c'était sexy .. J'avais fais tous ça parce que je l'aimais .. Mais le quitter parce que je savais qu'il ne pourrait pas être heureux avec moi dans cet état, ça a été ma plus belle preuve .. J'ai été prête a le laisser partir pour qu'il soit heureux même si il ne s'en rendait absolument pas compte.

J'ai continuée ma vie sur Buenos Aires, j'ai essayer d'oublier le passé, j'ai filtrer mes appels et j'ai tous fais pour l'oublier . C'était impossible mais je persistais .. Et je me sentais toujours perdue, j'étais juste obsédée par mon poids, j'étais seule et je n'arrivais plus a remonter . J'ai continuer a sortir, boire, coucher, j'ai arrêter la drogue ça a été la seule chose que j'ai fais . Les hommes que j'avais me permettais de me prouver à moi même que j'étais belle, assez belle pour qu'on me prête de l'intérêt une nuit. Je buvais pour oublier que j'étais seule à chaque instant de ma misérable vie, et pour oublier ces images de passées qui résonnaient dans ma tête, j'en avais tout oublier, tous sauf Belen, parce qu'on oublie pas sa sœur jumelle. Je n'avais aucunes photos, je ne me rappelais plus leurs vois .. à peine leur prénoms .. Je me regardais dans la glace et je me demandais si elle m'aurais ressemblé .. J'ai fumé parce que j'étais continuellement stressée et mon quotidien s'est installée. Je suis redevenue la jeune fille sage que j'étais avant la journée, et la nuit j'allais me faire n'importe qui tant qu'on me complimentait un peu .. Je n'avais personne qui s'inquiétait, Esther était loin et ne voulait pas que j'approche Chloé, chose que je n'aurais jamais faite, et je n'avais pas de famille. Je me faisais vomir pour essayer d'être comme je l'aurais aimée, j'ai penser à tous même à la chirurgie, j'étais prête à tous.

Belen est arrivée .. Un jour dans la rue je l'ai croisée avec une autre dame .. Je l'ai croisée et je suis tombée dans les pommes . Quand je me suis réveillée elle était encore là .. Je la croyais morte et elle était devant moi, elle me ressemblait je n'avais aucuns doutes .. J'ai pleuré, je ne sais pas pourquoi mais j'ai pleuré .. Et je me suis regardée, je l'ai regardée et j'ai compris que si elle était en vie, mes parents aussi, qu'on m'avait juste abandonnée .. J'en ai voulu à mes parents, tellement .. Belen m'a proposer qu'on y aille en douceur, je ne voulais pas qu'elle dise aux parents que j'étais en vie .. Je ne voulais surtout pas . Elle a acceptée même pas d'accord mais elle l'a fait . J'ai continuée a vivre ma double vie de fille parfaite le jour puis de traînée la nuit sans que Belen le sache .

Quelques temps plus tard, Lukas a débarquer à Buenos Aires. Il était avec Belen alors que nous avions rendez-vous, j'ai alors appris que petite je jouais avec lui et qu'il était quelqu'un d'important .. Je ne savais plus comment réagir . Je lui ai dis que j'étais ravie de le revoir même si mes souvenirs étaient vagues et j'ai accepter qu'on se revoit, qu'on discute.

Arnaud est revenu, j'ai cru mourir sur place en le voyant, je ne m'attendais pas à ce qu'il revienne après tant de temps .. Je me suis sentie mal, j'ai eu le cœur briser une nouvelle fois en le voyant. Je supportais pas le fait qu'il soit à coté de moi , c'était au dessus de mes forces . Je l'ai évité, je ne voulais plus qu'il m'approche, je ne voulais pas qu'il comprenne que je l'aimais encore .. Je n'étais pas assez forte pour ça ..

Est arrivée Jenny, elle était fiancée avec mon meilleur ami, enfin celui d'Arnaud, Ringo .. On s'est croisée au foyer, et je l'ai reconnue, elle était le style de Ringo, on a discuté .. Belen et Lukas sont venus dans la conversation et nous avons compris que nous étions cousines, "les inséparables" comme disait apparemment mon père .. Les souvenirs d'enfances me sont revenus, mais comment faire ? Nous étions deux inconnues l'une pour l'autre aujourd'hui, je ne pouvais pas dire que j'étais désolé et elle non plus car nous n'étions pas fautives .. Peu de temps après mon père a finis par apprendre que j'étais là .. Il est venu pour me voir, je n'ai pas voulu lui parler .. Je lui ai dis que je le haïssais même si c'était faux . Pour moi lui et ma mère étaient responsables de ma disparition et je leur en voulait de pas m'avoir retrouvée .. Parce que j'avais que 7 ans.

J'ai passé plus d'un ans sans contacts avec mon père, ni avec ma mère, mais je continuais à voir Jenny, Lukas et Belen, ça me faisais du bien . J'avais toujours mes problèmes personnels mais ça allait mieux et je ne voulais pas les inclure dans mon enfer. J'ai du coutoyer Arnaud, Chloé est revenue j'ai dû être responsable elle avait 2 ans et elle avait besoin de moi alors j'ai décider d'essayer avec elle. Avec Arnaud ça se passait pas mieux, une partie de moi l'aimais encore. Je savais que je l'aimerais toujours un peu au fond mais que c'était impossible, je me suis rendue à l'évidence . J'ai eu d'autres copains, ça rendait Arnaud désagréable il n'aimait pas cette idée, j'ai eu Justin, Manu, Liam, et j'en passe, je les ais tous trompés, je ne voulais pas mais c'était plus fort que moi, il fallait que ça s'arrête je n'en pouvais plus. Je les aimais et les détestais tout était contradictoire.

J'ai fais du mannequinat, avec Belen, sans Belen, je me débrouillais bien et je reprenais un peu confiance même si c'était un milieu dévalorisant où l'on était toujours trop gros, trop ceci, trop cela .. Mais j'aimais ça.

J'avais 18 ans, mon père a voulu passé un après midi avec moi, j'ai accepté pousser par Jenny qui pensais que ce serait bien pour lui et moi .. Je me suis énervé, juste énervée quand j'ai compris que mon père savait, il savait pour tous mon passé, il avait fait des recherches, l'école de danse, l'escorte, la drogue, l'alcool, les soirées, les hommes, ma maladie .. Il m'a dit qu'il voulait m'aider et qu'il m'aiderait même si j'étais contre cette idée . Je lui ai dis que je le haïssais, que c'était pas mon père, que j'en voulais pas, que je voulais pas d'aide et que c'était un lâche de m'avoir laissé, qu'il m'avais abandonnée, et qu'il m'avait juste pas cherchée. Je lui ai dis que je ne pouvais plus le voir en peinture je l'ai juste envoyée dans les roses, refusant son aide dont j'avais vraiment besoin, je lui ai dis des choses horribles, je lui ai dis que c'était vrai, et j'ai tous fais pour qu'il me croit. La semaine qui suivait il est mort .. Mon père était un dealer, il avait une grande emprise et une entreprise tout à fait légale pour blanchir l'argent . Il s'est fait abattre et là je m'en suis voulue .. J'avais quelqu'un pour m'aider, j'ai refuser son aide, et mon père était mort sans que je puisse lui dire que je l'aimais .. J'étais juste en colère je ne l'ai jamais acceptée, je vis avec une culpabilité par rapport à ça. J'ai arrêter après sa mort le mannequinat, je préférais sortir. Nathalia, ma mère n'était pas quelqu'un qui allait nous aidé a avancer Belen, Lukas, Jenny et moi .. il nous restait Charly, mon parrain que j'adorais plus que tous ..

Charly est décédé à son tour, je l'ai mal vécu .. Il était important dans mes souvenirs, il était là et j'avais pas eu peur de lui dire que j'avais besoin d'aide .. Il est mort mystérieusement j'ai pas compris et j'ai pas pus en savoir plus.

Nous voici aujourd'hui, j'avais repris la danse de haut niveau à New York, j'avais réussi à être reprise mais j'ai pas supportée d'être loin de Chloé, de ma famille .. Je ne me suis pas remise avec Arnaud, on s'entend toujours aussi mal quand on est à coté mais loin on se manque, on a dérapé quelques fois mais on évite pour notre fille même si il n'a toujours aucune confirmation que c'est sa fille, il est au courant aujourd'hui de la vérité par rapport à ça. Chloé est quelque chose d'important pour moi, j'essaie d'être une bonne mère le jour même si je suis loin de la bonne entente et de la perfection. Je ne voit plus ni Nathalia ni Esther. Je me suis rendue compte de certains problèmes surtout pour l'alimentation et je me bas contre, il y a des hauts et des bas. Je sors toujours, je suis toujours une traînée, je ne compte pas arrêtée, je me suis mise comme pacte que quand ça commencera a porter préjudice à Chloé j'arrêterais. Je vois un psychologue pour essayer de mieux gérer ma vie, une nutritionniste, je suis des études de commerces pour entrée dans une grande école de commerce et je fais de la danse en loisir essayant de ne plus penser que j'ai gâcher mon rêve. J'arrive à vivre à peu près normalement avec mes amis et ma famille, j'essaie de me battre contre moi même, même si je suis loin de la fin du tunnel. Je vais un peu mieux mais je ne crois plus en l'amour, je réussi toujours à détruire mes relations par adultère ou autre, je n'arrive pas a avoir une relation sérieuse. J'ai acceptée que je ne serais plus jamais avec Arnaud pour le moment même si ça fait mal et que parfois j'en crève, j'arrive mieux à me gérée. J'aime mieux ma vie aujourd'hui et je ne suis pas prête à perdre ma famille. Je me suis éloignée de mes amis mais je pense toujours à eux. Ma vie est plus équilibrée qu'avant même si j'ai toujours beaucoup de fantômes dans mon placard.

→ Ange ou Démon ? ←


Le caractère, sans doute la chose la plus difficile à décrire .. Je suis quelqu'un de souriante, d'ouverte, de sociale, je m'intègre et m'adapte facilement. Je n'ai peur de quasiment rien. Je suis jolie et je parais souvent très sure de moi. Je suis gentille, adorable même, et entière, quand j'aime j'aime, quand j'aime pas, j'aime pas . Je suis assez franche et directe, je n'aime pas passée par quatre chemin. Je suis quelqu'un de loyale en amitié seulement. J'aime ma famille, j'ai une peur abominable de la perdre Je suis passionnée, un peu irresponsable hors travail. Jusque là je suis tout à fait normale, mais le plus trash arrive . Je ne suis pas de nature très méchante, juste très rancunière . Je suis philanthrope et je prône pour le libertinage . Je suis infidèle, je sors pour me trouver des conquêtes. J'ai peur des hommes et de leur stabilité. Si vous avez lu mon histoire vous avez surement perçu pourquoi, une histoire passionnelle qui m'a détruite. Je me suis faite rabaissée et j'ai l'impression de ne jamais être assez bien. J'enchaîne les conquêtes pour oublier que je suis seule, j'ai ce besoin incessant de plaire pour aller un peu mieux et me dire que je suis pas mal, je manque évidement cruellement de confiance en moi. J'ai un certains malêtre permanent, je peux être paralyser par certaines peurs comme celle de perdre quelqu'un. Je suis très active et j'aime être occupée. Je n'ai aucune limites. J'ai des manies qui me sont apparues quand je stresse, je suis faible physiquement, j'aime ce qui est propre et bien fait , je mens beaucoup. Je me déteste.

→ Et physiquement ça donne quoi ? ←


Je suis une grande brune mince d'un mètre soixante quinze . J'ai les yeux verts et la peau blanche qui ne prend pas trop le bronzage . J'ai les cheveux assez courts et un avantage, je peux les bouclés, les lissés, les ondulés sans mal, ils sont abimés par beaucoup de colorations décolorations même si ma vrai couleur c'est d'être brune j'ai beaucoup varier, j'ai même fait rouge ! Je me maquille souvent un peu, surtout les yeux, quand je sors je peux être assimilée à un vrai pot de peinture avec une couche de font de teint, mascara, crayon, eye liner, poudre, gloss, far ... et j'en passe, j'aime qu'on me remarque et je fais tous pour cacher le moindre petit défaut . J'ai un style plutôt simple, j'aime la mode, j'adopte deux style qui se différencient, j'en ai un classique pour la journée, pour ma vie d'étudiante et de maman. La nuit j'opte pour le sexy presque vulgaire et le très court, c'est souvent pour me faire remarquée et ça marche . J'aime charmée et les soirées sont l'endroit parfait .


→ In Real Life ←


Je suis Léa, j'ai 18 ans, je vis en Bretagne, je fais du rp depuis 3 années. Je me débrouille Bien. Je fais souvent Plus de 200 mots. Je vais vous faire une démonstration !
Mon exemple de RP:
 
Alors, bluffer hein ? Sinon, j'ai bien trouver votre code dans le règlement !
Code du forum:
 






Solène Olsen Lewis
La peur est une maladie, elle te détruira si tu ne la soignes pas. ♥ « Tu as traversé beaucoup d'épreuves. Je pense que c'est difficile pour toi d'admettre que tu as besoin de plus d'aides que la plupart des gens. Tu penses que d'une certaine manière, cela te diminue. Ce n'est pas le cas. » ▬ Psy ▬ OTH



Parfois tu gagne parfois tu apprends.:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Solène Olsen Lewis Ҩ "Ca me rend folle tout ces trucs qu’on ressent quand on est amoureuse."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'art des potins ; Là où propager des rumeurs est un art à part entière :: Faisons tomber les masques. :: Dévoile nous tes petits secrets ... :: Fiches validées-
Sauter vers: